La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Lanrezac (Général Charles)

Morhange

2. Août 1914, le baptême du feu

Le premier mois de la guerre voit la mobilisation des armées de chaque belligérant et les offensives allemandes ; offensive mineure dans l’est de la France destinée à faire diversion pour couvrir l’offensive majeure prévue par le plan Schlieffen, en Belgique puis dans le nord de la France. La ruse fonctionne si bien que le peu de forces françaises dans ce secteur ne peut arrêter l’avance allemande. Pourtant le coup de boutoir victorieux de Guise va avoir des conséquences considérables, permettant la fameuse victoire française de la Marne (septembre 1914).