La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Lundi 2 juin

Pour Dieu, le Pape et le roi

OFFICIER d’exceptionnelle valeur, le général réorganisa les troupes pontificales qui ne comptaient alors que onze bataillons de six cents hommes mal armés, mal vêtus, et pour beaucoup indisciplinés. Afin d’atteindre un effectif de 25 000 soldats, il lança un appel aux catholiques, leur rappelant leurs devoirs de chrétiens.

Dans les semaines qui suivirent, des volontaires arrivèrent du monde entier. Certains venaient même de Chine et de Turquie  !

La Hollande, pays pourtant petit et à majorité protestante, fournit le plus important contingent  : 3200 combattants. Quelle ardeur à défendre le Souverain Pontife chez ces catholiques, eux-mêmes souvent persécutés  !

Quant aux 2900 Français, la plupart étaient des légitimistes, alliant dans une même ferveur l’amour du pape Pie IX et du comte de Chambord. Avec les nombreux volontaires belges, ils formèrent le “ Bataillon des tirailleurs franco-belges ”.

Quant à nous, ayons au moins le courage d’accomplir nos humbles devoirs d’état pour Jésus et sans paresse.

«  Nous devons tous apporter à l’Église notre vie, notre cœur, notre amour, nos pensées, notre travail. Sommes-nous des pierres vivantes ou des pierres fatiguées, indifférentes, qui s’ennuient  ?  » (pape François)

Jésus, dont le divin Cœur a été transpercé par les ingratitudes de vos enfants bien-aimés, plus que par la lance du centurion, donnez-nous la grâce de mieux vous aimer et servir.

Colorier Pie IX (en haut à gauche).

Précédent    -    Suivant