La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Lundi 30 juin

Prier pour le pape François !

EN 1917, la bienheureuse Jacinthe vit «  le Saint-Père dans une très grande maison, agenouillé devant une table, la tête dans les mains et pleurant. Au-dehors, il y avait beaucoup de gens et certains lui jetaient des pierres. D’autres le maudissaient et lui disaient beaucoup de vilaines paroles. “ Pauvre Saint-Père, expliqua-t-elle, nous devons beaucoup prier pour le Saint-Père  ! ”  »

Une autre fois, au Cabeço, la petite interpella sa cousine, Lucie  :

«  Ne vois-tu pas tant de routes, tant de chemins et de champs pleins de gens morts, perdant leur sang, et d’autres qui pleurent de faim et n’ont rien à manger  ? Et le Saint-Père, dans une église, priant devant le Cœur Immaculé de Marie  ? Et tant de monde qui prie avec lui  ?  »

Lorsqu’elle demanda à sa cousine si elle pouvait raconter ce qu’elle avait vu, celle-ci lui répondit vivement  :

«  Non, ne vois-tu pas que cela fait partie du Secret  ?  »

En effet, le 13 juillet, Notre-Dame leur avait révélé trois Secrets. Dans un dernier tableau, ils avaient vu, gravissant une montagne escarpée «  le Saint-Père qui traversait une ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de douleur et de peine, priait pour les âmes des cadavres qu’il trouvait sur son chemin. Parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats…  »

Petits zouaves du Pape, imitons les bienheureux François et Jacinthe, en priant pour le Saint-Père. Peut-être sera-t-il le Pape du troisième Secret s’il accomplit «  bien tard  » les demandes de Notre-Dame de Fatima  ?

Colorier un rayon.

Précédent    -    Suivant