La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Mercredi 10 décembre

MARIE AU BERCEAU

LES fidèles accouraient aux pieds de la Santissima Bambina, confiants en sa toute-puissance. Mère Nazari témoignera  : «  Il ne se passe pas un jour où quelque grâce ne soit accordée. Notre modeste chapelle devient un véritable sanctuaire.  » Aussi, le 2 juin 1885, la communauté transporta solennellement la statue dans une plus vaste pièce transformée en église et déposa la Sainte Enfant dans un berceau en bronze doré, décoré de lis, et de roses formées des cœurs d’or et d’argent donnés en ex-voto. Sur les deux blasons suspendus au milieu de ces fleurs, on lit  :“ Ave Mater Dei  ! Ave radix Sancta  ! ”Au-devant du berceau, le diadème et le sceptre royal rappellent que l’Immaculée Petite Marie est dès son enfance Reine de l’univers.

Très vite, les murs de la chapelle et le banc de communion furent pavés de bijoux offerts par les fidèles à la très gracieuse Enfant en témoignage de leur gratitude.

Remercions la très Sainte Vierge des grâces qu’elle nous accorde et demandons-lui de protéger les enfants qui, dans certains pays, sont obligés de fuir les persécutions.

Gracieuse Bambinella, en considération des privilèges singuliers dont vous fûtes enrichie, daignez abaisser vos regards maternels sur tant de chrétiens persécutés et exilés, écoutez avec bienveillance nos supplications  !

Colorier le berceau de Marie Enfant.

Précédent    -    Suivant