La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Mardi 16 décembre

REINE DE NOS PAROISSES

LE 8 décembre 1894, pour la première fois, les carmélites exposèrent la Bambina dans leur chapelle. Ce fut un touchant spectacle de voir avec quel élan les fidèles accoururent en foule pour contempler et implorer la douce protection de Marie Enfant.

De ce jour, cette sainte dévotion fit des progrès rapides, non seulement à Laval, Pontmain et les environs, mais dans toute la France. Ainsi, le petit village gascon d’Auriébat, non loin de Lourdes, connut l’insigne privilège de recevoir une statue de l’aimable Petite. En mai 1940, sous l’occupation allemande, la Madonnina passa de maison en maison. Chaque famille avait à cœur de l’honorer pendant quelques heures, de la prier pour le retour des prisonniers, la fin de la guerre, et pour la France notre Patrie.

Nous vous saluons, ô Enfant d’élection, qui êtes apparue au monde au milieu de la plus sombre nuit du péché.

Colorier les jacinthes.

Précédent    -    Suivant