La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Dimanche 21 décembre – IVe de l’Avent

LA DIVINE MARIE

CETTE très pure Enfant n’était pas comme les autres. Immaculée Conception, elle est “ du Ciel ” plus que de la terre  ! Comme l’explique notre Père, la Vierge Marie n’a jamais été, le moins du monde, sous l’influence du péché originel, puisqu’elle en a été totalement préservée. Elle n’a donc jamais été atteinte par cette tare. Ainsi, dès le moment de sa conception, le démon a été vaincu.

Non seulement la glorieuse Vierge a été gardée de toute souillure, mais Dieu l’a comblée de grâces, privilège qu’il n’a accordé à aucune autre créature.

Marie est la “ toute sainte ”, la “ toute pure ”. Elle est l’innocence même, possédant tous les dons du Saint-Esprit et toutes les vertus.

Dans le sein de sainte Anne, la Petite Marie adorait, louait, glorifiait, aimait, remerciait de toutes ses forces son Père du Ciel. Il l’avait mise à part et comblée de ses dons divins, puisqu’elle devait être un jour la Mère de son Fils. Voilà pourquoi nous devons honorer particulièrement la sainte naissance de la Vierge, notre Mère, pour qu’elle nous garde dans la fidélité des enfants de Dieu.

Nous vous saluons, ô très aimée Petite Marie, bien-aimée de la Très Sainte Trinité  ! Jetez vos regards sur les enfants aujourd’hui si exposés  ; constituez-vous leur protectrice, gardez-les, défendez-les  !

Colorier les étoiles couronnant Marie Enfant.

Précédent    -    Suivant