La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Mardi 23 décembre

VENEZ DIVIN MESSIE !

L’ÉVANGILE ne raconte pas l’enfance de Marie, mais à la suite de notre Père, nous pouvons penser que cette Enfant bénie était «  belle, certainement très belle, très pure, très innocente et combien elle était très sage en toutes ses actions, toutes ses paroles. Combien aussi elle était pauvre, humble, se mettant toujours à la dernière place, comme si elle était une simple servante.  »

À sainte Mechtilde qui lui demandera quelles vertus elle pratiquait dans son enfance, elle répondra  : «  L’humilité, l’obéissance et l’amour. Je fus si humble dès mon enfance que je ne me préférai jamais à aucune créature  ; je fus si soumise et si obéissante à mes parents que je ne les ai jamais contrariés. J’étais tellement portée au bien que j’aimais tout ce qui est bon et, avec un bonheur inexprimable, j’embrassais la pratique de toutes les vertus.  »

Sainte Anne révélait à sa petite fille les Saintes Écritures. Écoutant avec attention, celle-ci aimait plus particulièrement certains personnages, tel Joseph sauvant ses frères. Le Saint-Esprit lui faisait comprendre que, bientôt, le Messie allait naître pour racheter son peuple. Elle le désirait ardemment et priait Dieu de hâter sa venue…

Offrons notre chapelet pour hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, et disons souvent  :

Sainte Enfant Marie, qui soupiriez après la venue du Messie, secourez-nous  !

Colorier un ange.

Précédent    -    Suivant