La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Dimanche 7 décembre – IIe de l’Avent

PRODIGE !

UN tel miracle réveilla la ferveur de la communauté envers la très sainte Petite Marie. C’était la preuve que Notre-Dame voulait que cette dévotion privée devienne publique. On ne craignit donc plus de l’offrir de nouveau à la vénération des fidèles.

Un mois après, sœur Giuseppa et sœur Crocifissa étaient guéries miraculeusement.

Au début de l’année 1885, la communauté priait la céleste Enfant pour une sœur à l’agonie lorsque, soudain, la moribonde se releva pleine de vie  !

Quelques jours après, la douce Enfant signalait encore sa puissance en guérissant à la fois l’âme et le corps d’une pauvre jeune fille.

La nouvelle de ces prodiges se répandit et suscita l’enthousiasme. C’est alors que, le 16 janvier suivant, la communauté constata que le visage de la céleste Petite avait repris sa couleur et sa beauté originelles. Il avait retrouvé le teint rose et frais d’un visage d’enfant  !

Enfant de Marie, je me préparerai toute la journée à célébrer demain la fête de son Immaculée Conception.

«  Demain, souvenez-vous, dès le matin tôt, dans votre cœur et sur vos lèvres, de saluer la Vierge et de lui dire  : “ Bon anniversaire  ! ” Et de lui dire un “ Je vous salue Marie ” qui vienne du cœur. Rappelez-vous-le bien  !  » (pape François)

Colorier les lys.

Précédent    -    Suivant