La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 20 mars

Sainte face

NOUS remarquions, sur le côté gauche du front, une goutte plus grosse que les autres et plus longue, elle serpente en onde  ; les sourcils paraissaient bien formés, les yeux un peu moins  ; le nez comme la partie la plus éminente du visage est bien imprimé  ; la bouche est bien composée, elle est assez petite, les joues enflées et défigurées montrent assez qu’elles ont été frappées cruellement, et particulièrement la droite  ; la barbe n’est ni trop longue, ni trop petite, à la façon des Nazaréens  ; on la voit rare en quelques endroits, parce qu’on l’avait arrachée en partie par mépris, et le sang avait collé le reste.  »

Cette Sainte Face est l’image de l’humanité de Jésus. En contemplant ce visage incomparable, nous atteignons l’âme humaine de Jésus, exquise, pleine de majesté. Cette Sainte Face a été l’objet de la dévotion de nombreux saints.

Le Père Marie-Antoine de Lavaur en est un exemple, qui prêchait ainsi  : «  Voici l’heure du combat décisif, la Sainte Face de Jésus, voilà le signe de ralliement. Il n’a pas voulu nous laisser la Face brillante qui avait ébloui les Apôtres sur le Thabor, il nous a laissé la Face couverte de poussière, de sueur, la Face déchirée par les épines et ruisselante de sang, la Face de l’amour  !  »

Sainte Face de Jésus, capable de convertir le monde entier par la séduction de votre beauté, je vous adore et je vous aime, et je vous embrasse de tout mon cœur.

Colorier un cierge.

Photographies du Saint Suaire

Précédent    -    Suivant