La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Jeudi 26 février

La silhouette faciale

LES clarisses racontent  : «  Nous repassions la vue sur toutes les plaies sanglantes de son Corps sacré dont les vestiges paraissent sur ce Saint Suaire.  » À leur suite, observons et méditons.

Contemplons la silhouette faciale du Saint Suaire. Elle nous montre un homme d’une grande beauté physique. Haute taille (1, 80 m), forte carrure qui permet d’évaluer le poids à 80 kg, musculature, virilité athlétique, tout cela manifeste la pleine forme de cet être parfaitement développé. Encore faut-il supprimer les défauts du linge pour voir cette taille élancée, ce magnifique port de tête.

Lorsqu’il était en pleine santé, Jésus devait rayonner d’une extraordinaire séduction. Ce Corps et cette Face sont ceux d’un chef  ! Jésus aurait pu nous laisser une photo de lui dans toute sa gloire… Mais non, il a choisi de nous laisser celle de son corps martyrisé par tous les supplices de sa Passion.

Il se montre comme un “ ver de terre ” (Ps 21)  : nudité de son corps écartelé, poitrine exhaussée, visage tuméfié, lèvres gonflées, serrées, comme éclatées.

En contemplant Jésus crucifié, je dois comprendre pourquoi sa laideur est belle  : c’est parce qu’elle me parle de ses vertus à Lui, de ses sacrifices, de son héroïsme, des souffrances qu’Il a endurées pour moi et pour la rédemption de tous. À mon tour de lui rendre amour pour amour, en faisant aujourd’hui des sacrifices.

«  Sainte Face de Jésus, révélation de votre Cœur blessé par nos péchés, je vous adore et je vous aime.  »

Colorier la lance du soldat romain.

Photographies du Saint Suaire

Précédent    -    Suivant