La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Vendredi saint 3 avril

Témoignage d’amour

JÉSUS s’est fait photographier dans le Saint Suaire au moment même où il était encore revêtu de tous les signes de sa tristesse, de sa souffrance, de sa mort. C’est là qu’il veut que nous le rejoignions.

C’est par ces blessures épouvantables que le Ciel nous est rouvert. Remercions Jésus  ! Après quoi, nous n’aurons plus peur devant les tentations ou les privations qui nous viendront parce que nous saurons que nous-mêmes pouvons être un peu conformés au Christ, avoir quelque stigmate de sa Passion.

Le moyen de faire réparation, c’est le culte de la Sainte Face de Notre-Seigneur, le culte du Saint Suaire. Dans notre communion de ce Vendredi saint, renouvelons notre amour de la Sainte Face, notre révérence pour le Saint Suaire. Sur ce tissu, il y a du Sang de Jésus, on y voit ses empreintes.

Ce Sang est celui de l’événement même, du premier Sacrifice, de l’unique Sacrifice. Jésus est mort sur la Croix en réparation pour nos péchés. Fils de Dieu, il a accepté de souffrir et de mourir, méritant ainsi de reprendre sa vie dans trois jours, en ressuscitant.

Je ferai mon possible pour assister au Chemin de Croix prévu à la paroisse, ou bien je le ferai en famille à la maison.

Colorier une grappe de raisin.

Photographies du Saint Suaire

Précédent    -    Suivant