La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Dimanche 8 mars – 3e dimanche de Carême

Écoulement lombaire

DANS le dos «  sur le milieu du Corps, on remarque les vestiges de la chaîne de fer qui le lie si étroitement à la colonne [de la flagellation] qu’il paraît tout en sang  », observent les clarisses. C’est bien une longue trace de sang, mais une chaîne de fer n’est pas la raison de cet écoulement. La réalité est bien plus poignante. Elle nous a été révélée par des scientifiques, grâce à des appareils de fort grossissement optique.

L’écoulement lombaire est très finement dessiné par deux filets qui serpentent et se croisent du flanc droit au flanc gauche, à hauteur de la taille. Ce sang a coulé lorsque le corps était déjà couché dans le Linceul. Il provient de la plaie du côté qui a blessé la base du cœur.

Ainsi, Jésus a versé tout le sang de son Cœur pour nous prouver «  qu’il nous aime. Il nous a montré son amour en donnant sa vie pour nous, et il nous a donné en plus – chose encore plus touchante, qui est le propre de cette démarche du Christ pleine d’amour  ! – sa photo et ces traces de son Sang sur ce Linge, afin de nous toucher enfin le cœur  ! Le Saint Suaire est le Linge qui a entouré son Corps pendant les trois jours de sa sépulture, c’est un don qu’il me fait, un don d’amour qui m’émeut et me bouleverse, et je veux répondre à l’amour du Christ par l’amour.

«  Et répondant à l’amour par l’amour, nous produirons du fruit en abondance. Ce sera d’abord notre joie, ce seront nos vertus, notre chasteté, notre générosité, notre enthousiasme, notre esprit apostolique, notre sens du dévouement. Tout  ! Tout viendra de là, de cette intimité avec le Saint Suaire et, par le Saint Suaire, avec Jésus et avec la Sainte Vierge qui l’a enveloppé de ses mains maternelles dans ce Linge.  » (notre Père, 26 mars 1989)

«  Ô Saintes Plaies du Cœur de Jésus-Christ, je vous consacre mon cœur, afin que, désormais uni au vôtre, il déborde d’amour pour son prochain.  » (sainte Brigitte)

Colorier l’écoulement lombaire.

Photographies du Saint Suaire

Précédent    -    Suivant