La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Lundi 29 juin

Sœur Madeleine de Marie

SŒUR Madeleine a succombé à l’écrasant labeur d’assistance aux blessés, ayant tout donné de son âme, de son cœur, de son intelligence et de ses forces. Brisée, épuisée, la petite sœur des pauvres que rien ne lassait ni ne rebutait a rendu son dernier souffle. Son seul regret  : ne pouvoir poursuivre son holocauste au-delà même de la tombe.

Ceux qu’elle avait soignés lui rendirent un hommage particulier en composant une poésie en son honneur, dont voici une strophe  :

On l’appelait sœur Madeleine de Marie,
Deux noms trois fois bénis  ;
À l’un, elle empruntait l’amour qui sacrifie
La terre au paradis  ;
À l’autre, elle empruntait les vertus héroïques
Et le cœur plein de feu
De celle que l’on chante en nos divins cantiques  :
De la Mère de Dieu.

«  Avec une foi vive, demandons à l’Esprit-Saint de nous donner la grâce de comprendre la valeur du dévouement, si souvent silencieux, qui nous conduit à consacrer du temps à nos frères et sœurs qui, grâce à notre affection, se sentent davantage aimés et réconfortés.  » (pape François)

Colorier le pavillon de la Tunisie.

Précédent    -    Suivant