La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

La Contre-Réforme Catholique au XXIe siècle

IL EST RESSUSCITÉ !

N° 156 – Octobre 2015

Rédaction : Frère Bruno Bonnet-Eymard


Le complot

Selon Die Welt : « En ce moment, l’Église catholique se trouve dans une phase de transition : le pape François encourage l’Église à évoluer, ce qui visiblement indispose les conservateurs. » « Les conservateurs de quoi ? Du concile Vatican II ! Y a-t-il donc une contradiction entre la ligne du pape François et celle du « Pape émérite » ? Certes !...

Le pape François, louange de gloire

J’ai commenté le premier chapitre de cette encyclique qui constate les dégâts causés par cinquante ans de réforme conciliaire jusque dans la création, depuis que l’Église a cru bon croire au mythe du progrès. Le chapitre suivant pose les bases d’une restauration, sous le titre de « L’Évangile de la Création »

C’est sœur Lucie qu’il faut canoniser !

Le grand obstacle qui s’oppose à l’obéissance du Pape François aux demandes de Notre-Dame dont dépendent la paix en ce monde, et le salut des âmes en l’autre, est l’attitude de ses prédécesseurs dont il se veut le fidèle continuateur puisqu’il les canonise !

La Russie de Poutine en attente de la consécration au Cœur Immaculé de Marie

Vladimir Poutine a su remédier à “ l’incomplétude ” de la démocratie libérale en exerçant avec une liberté souveraine les fonctions de chef de l’État dans le seul souci du bien commun de son pays et de son peuple. Son génie est d’avoir compris que le redressement politique, économique et social de la Russie passe par un redressement moral et spirituel de son peuple.

La Ligue

La Ligue : L’abbé de Nantes, toujours et partout

Cet incomparable défenseur de la foi et serviteur de l’Église vit et parle encore, en la personne de son fils et successeur, frère Bruno de Jésus-Marie, qui, cet été, a continué son service du pape François en lui apportant l’appui de notre doctrine, nous a livré un commentaire du livre de l’Apocalypse et a visité nos amis du Canada. De retour, après une intervention au Centre-Sèves révélatrice de l’état actuel de la « génération Paul VI », il animait notre Congrès.

Précédent    -    Suivant