La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

La Contre-Réforme Catholique au XXIe siècle

IL EST RESSUSCITÉ !

N° 159 – Janvier 2016

Rédaction : Frère Bruno Bonnet-Eymard


Pape François, notre père, « gardez-vous à droite, gardez-vous à gauche ! »

Le cardinal Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens a proposé une « réflexion théologique » à l’occasion du cinquantième anniversaire de la déclaration conciliaire Nostra ætate. Ni document magistériel, ni enseignement doctrinal, le texte se veut, est-il précisé dans la préface, un instrument pour de futures discussions. N’attendons pas…

L’Apocalypse de saint Jean. (2) L'avenir

Après la vision du Christ « marchant » au milieu de l’Église, de ses Églises d’Asie, Église militante ici-bas, voici une nouvelle révélation, concernant « ce qui doit arriver plus tard ». Suite du commentaire littéral de l’Apocalypse du chapitre 4 au chapitre 11 inclus.

Pierre Lambert : l’honneur d’être phalangiste

Le 16 mai 2015, notre ami Pierre Lambert rendait sa belle âme à Dieu. Parmi les premiers, il prononça son acte d’allégeance à la Phalange, en août 1985. Son caractère fort était largement atténué par une douce humilité faite d’affection, de reconnaissance, d’estime des autres, qui le rendaient si attachant. Il avait conscience, tout d’abord, de la richesse inouïe de la doctrine de notre Père, et il avait compris qu’il fallait travailler pour se l’approprier. Il avait compris aussi que la CRC était un combat contre Satan, et donc que les coups durs étaient inévitables. Voilà pourquoi il demandait chaque jour la grâce de la fidélité et aurait voulu que tous les phalangistes, guidés par les frères, s’attellent à la pratique de la vertu et à l’étude de la doctrine, gardant ainsi la vraie joie chrétienne.

La Ligue

La Ligue : Sans Elle, vous ne pourrez rien faire !

La grâce de ce temps de Noël fut d’entrer, par la science des Écritures de notre frère Bruno, dans les pensées du Cœur Immaculé de Marie. Méditant les psaumes, Elle comprenait qu’Elle était la fille de Sion, l’aboutissement de toutes les grâces de Dieu, depuis Abraham jusqu’à saint Joseph…

Précédent    -    Suivant