La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

La Contre-Réforme Catholique au XXIe siècle

IL EST RESSUSCITÉ !

N° 162 – Avril 2016

Rédaction : Frère Bruno Bonnet-Eymard


Notre-Dame de Fatima, reine de miséricorde

À Tuy, où elle était « une source d’édification pour tous par sa profonde humilité et par sa stricte observance de la Règle », sœur Lucie fut favorisée d’une vision de la Très Sainte Trinité dont la description suffit à nous offrir la contemplation du mystère central de notre sainte religion, non le plus élevé, celui de Dieu, mais celui de l’Évangile, « Bonne nouvelle » de l’adoption divine et de la rémission des péchés, de la Grâce et de la Miséricorde…

Sœur Faustine contre sœur Lucie

Fausse mystique, apôtre d’une “ miséricorde ” d’illusion avant le concile Vatican II, sœur Faustine devient, après le concile Vatican II, une vraie sainte, mondialement connue, au-dessus de tout soupçon. Que s’est-il passé dans l’Église de Dieu pour que ses plus hautes instances doctrinales en viennent à permettre toutes les manifestations d’un culte qu’elles avaient condamné quelques années auparavant ?

logo-ligue

La Ligue : Le mystère du Christ et l’Antichrist

L’abbé de Nantes, défenseur de la foi, ne s’est pas contenté de s’opposer à l’incroyable travestissement de la personnalité du Christ par l’hérésie moderniste, il n’a cessé d’approfondir, en fils de l’Église, le mystère de l’Église révélé par les Évangiles. La retraite et les prédications de la Semaine Sainte, les homélies de la triple prise d’habit du Lundi de Pâques, nous en ont donné de beaux exemples.

Précédent    -    Suivant