La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

La Contre-Réforme Catholique au XXIe siècle

IL EST RESSUSCITÉ !

N° 167 – Septembre 2016

Rédaction : Frère Bruno Bonnet-Eymard


Le sang des martyrs : « Le premier sang »

Le pape François, dans l’avion qui le ramenait des JMJ de Cracovie, a répondu à un journaliste « On ne peut pas dire, ce n’est pas vrai et ce n’est pas juste, que l’islam soit terroriste.  » Cette affirmation a aussitôt fait le tour de la planète et suscité les protestations de tous ceux qui font profession de critiquer le Pape du haut de leur “ magistère ”… infaillible  ! Le Saint-Père ne pouvait cependant mieux dire, car le meurtre du Père Hamel ne fut pas un acte terroriste mais une action religieuse, comme en ont témoigné les sœurs qui assistaient à la messe du martyr.

« Les valeurs de la République »

Dans un entretien exclusif au journal « La Croix », le ministre de l’intérieur détaille les mesures qu’il entend promouvoir pour «  faire émerger un islam de France ancré dans les valeurs de la République ». Vous avez dit « les valeurs de la République » ? Mais les djihadistes connaissent très bien ! Et les mettent en pratique ! C’est nous qui les leur avons enseignées.

Le mystère du Cœur Immaculé de Marie dès les origines

Nous allons méditer, savourer et chanter les secrets du Cœur Immaculé de Marie qui fait les délices de la Sainte Trinité ! Il s’agit de faire entrer dans nos têtes et dans nos cœurs cette dévotion que Dieu veut établir dans le monde, et d’en comprendre le dessein orthodromique, c’est-à-dire historique, d’entrer dans les vues de Dieu.

logo-ligue

La Ligue : La Chrétienté en marche

Durant le mois d’août, sous la houlette de frère Bruno et à la lumière de ses pénétrants commentaires de la Sainte Écriture, la Phalange de l’Immaculée a plus que jamais marché « à contre-courant de la mondanité du diable », au rythme soutenu des fêtes liturgiques, des homélies et des conférences du camp de la Phalange, les unes et les autres trouvant leur point d’orgue dans l’oratorio de frère Henry.

L’exemple entraînant d’une phalangiste de l’Immaculée

La Sainte Vierge a tenu sa promesse en venant chercher Madame Françoise Perrin le 22 août, fête du Cœur Immaculé de Marie, dont la foi avait été nourrie par les enseignements de l’abbé de Nantes, son second père à qui elle devait tout, le premier lui ayant transmis la vie, l’amour de la vérité et la fidélité à Charles Maurras. « Je pense que votre maternité, ma chère Maman, est bien couronnée par votre souffrance et que votre diadème est bien précieux aux yeux de Dieu. »…

Précédent    -    Suivant