La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Hérésie

COMMENT le débordement d’hérésie que nous observons depuis dix ans dans l’Église a-t-il été possible  ? Certainement par l’appel du 11 octobre 1962, sans cesse repris par Vous-même, à rechercher un langage nouveau, des formules insolites qui rendent la foi catholique accessible et crédible à l’homme moderne 1Ainsi dans Mysterium fidei, cf. Lettres 213 p. 3  ! Et votre Credo, cf. CRC 10 p. 18 no 2  !. Sous le couvert d’un si large “ aggiornamento ” doctrinal, toutes les hérésies purent paraître au grand jour et sans risques, puisque la plus entière liberté, une véritable immunité était promise aux “ chrétiens en recherche ”, une pleine autonomie était imprudemment reconnue aux savants et aux théologiens 2Discours à l’Université St Thomas, Manille, DC 70, 1111; CRC 41 p. 5. Or, comme si vous vouliez provoquer le drame, c’est au moment où tout était livré au changement, à la libre invention, à la spontanéité créatrice, que Vous abrogiez les instruments et les institutions de contrôle de la doctrine. L’autorité s’effaçait, la Règle était abolie. Ce fut la licence.

Vous ne teniez guère à la foi orthodoxe pour en faire si bon marché  ! Et de fait, votre comportement serait inexplicable si Vous n’aviez vous-même, dans votre propre pensée, sur tout un ensemble de points, une phobie de l’orthodoxie, une détestation du Magistère ordinaire et de l’enseignement de vos Prédécesseurs. C’est parce que vous êtes personnellement et directement hérétique que vous avez voulu affranchir l’Église du joug de la foi catholique. C’est parce que vous êtes vous-même condamnable que vous ne pouvez ni ne voulez condamner personne.

Mais bien plus, vous êtes enclin à épargner, à protéger et même à soutenir, fût-ce contre les loyaux services de votre Curie romaine, tous les fauteurs d’hérésie de ce temps, même si vous ne partagez pas leurs erreurs, parce que toutes les hérésies se renforcent mutuellement et que leur opposition commune à la foi l’emporte sur leurs divergences particulières. Ainsi vous sentez-vous indirectement solidaire de tous les hérésiarques et, vous trouvant soutenu par eux, vous faites-vous leur complice et leur souverain Protecteur.

 Pour en savoir plus >
Précédent    -    Suivant