La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

Réponses d’actualités

Au séminaire, le choc de Luther

Dans ses récits autobiographiques, l'abbé de Nantes raconte le choc qu'il ressentit au séminaire au récit de la réforme de Luther. « J’avais conservé intacts mes souvenirs, mes admirations, mes amours des saints Hugues de Cluny, Bernard et Norbert, Bruno et François, Thomas et Bonaventure... Je n’en pouvais embrasser les pléiades lumineuses. Et voici que ce moine grossier, débauché, fort en gueule et de propos honteux, se faisant maître de l’Évangile et seul juge de la foi et de la discipline, allait tout souiller, tout renverser, sans que rien s’oppose à lui victorieusement ? »

« Le problème de l’immigration est une affaire d’État »

Nous conservions dans nos dossiers un entretien avec l’abbé de Nantes en 1985 sur le problème de l'immigration. Trente ans ont passé et, comme il avait prédit, la vie politique française est restée bloquée dans une impasse puisque personne n’a tenu compte de ses avertissements ou des solutions pleines de sagesse qu’il proposait. Peut-être le temps serait-il venu de les prendre en considération ?

Colonel Roosevelt

Le Sacré-Cœur et l'impérialisme américain

En étudiant la vie et le message de Mère Marie du Divin Cœur, l'abbé de Nantes fut surpris de découvrir que le Sacré-Cœur pris parti dans la guerre hispano-américaine en faveur de l'Espagne contre les États-Unis. Relisons cette histoire...

Un modèle de famille pour le Synode

La lecture de l’Histoire d'une âme m’a guéri de ce goût des fausses grandeurs. J’y trouvai l’image exquise de ce que devait être Nazareth, une extrême profondeur d’âme tout à fait à l’aise dans la simplicité très humaine de la vie quotidienne, un amour de Dieu qui décuple la tendresse des cœurs et trouve dans les mille riens de chaque journée une ample occasion de louange à Dieu et de progrès spirituel.

Précédent    -    Suivant