La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Consécration au Sacré-Cœur de Jésus

Prière composée par mère Marie du Divin Cœur,
enrichie de 300 jours d’indulgence par Léon XIII.

Sacré-Coeur

MON très aimable Jésus, je me consacre aujourd’hui, de nouveau et sans réserve, à votre divin Cœur. Je vous consacre mon corps avec tous ses sens, mon âme avec toutes ses facultés, et mon être tout entier. Je vous consacre toutes mes pensées, mes paroles et mes œuvres, toutes mes souffrances et mes peines, toutes mes espérances, mes consolations et mes joies, et principalement je vous consacre mon pauvre cœur, afin qu’il n’aime que vous et se consume comme victime dans les flammes de votre amour.

Agréez, ô Jésus, mon très aimable Époux, le désir que j’ai de consoler votre divin Cœur et de vous appartenir pour toujours. Prenez possession de moi, de telle sorte que désormais, je n’aie d’autre liberté que celle de vous aimer, ni d’autre vie que celle de souffrir et de mourir pour vous.

Je mets en vous toute ma confiance, une confiance sans bornes, et j’espère de votre miséricorde infinie le pardon de mes péchés.

Mère Marie du Divin-CœurJe remets entre vos mains tous mes soucis, et surtout celui de mon salut éternel. Je vous promets de vous aimer et de vous honorer jusqu’au dernier instant de ma vie, et de propager, autant que je le pourrai, le culte de votre Sacré-Cœur.

Disposez de moi, ô mon Jésus, selon votre bon plaisir  ; je ne veux d’autre récompense que votre plus grande gloire et votre saint amour.

Accordez-moi la grâce de trouver ma demeure dans votre divin Cœur, c’est là que je veux passer tous les jours de ma vie, que je veux rendre mon dernier soupir. Établissez aussi dans mon cœur votre demeure et le lieu de votre repos, pour que nous demeurions ainsi intimement unis, jusqu’à ce qu’un jour je puisse vous louer, vous aimer et vous posséder pour toute l’éternité, et chanter à jamais les infinies miséricordes de votre Sacré-Cœur. Ainsi soit-il.

Précédent    -    Suivant