La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Écologie

Abbé de Nantes

Notre écologie

Exposition de notre écologie CRC.

Point 145. L’œuvre écologique internationale

De même que nos nations sont nées de rapports d’inégalité protectrice entre les différentes familles, les institutions d’un certain territoire, une même inégalité pourrait recréer les conditions de l’ordre et de la prospérité des familles ou des tribus dans ces pays où règnent la misère et la violence.

Point 142. L’écologie nationale aménagée

Loin d’être une nécessité inéluctable du progrès, le développement des villes au détriment des campagnes résulte de cette contrainte économique et administrative avec laquelle toute révolution sociale et nationale doit rompre absolument.

Point 128. L’écologie fondamentale

Fondée sur la croyance et la confiance en Dieu, notre restauration nationale aura pour règle souveraine ce principe écologique fondamental : l’harmonie de la terre, du village et du travail, précieux héritage de notre civilisation millénaire.

Point 103. Une écologie catholique

La révolution sociale que nous voulons sera écologique, donc humaniste, indépendante et ouverte à tout homme civilisé. Elle n’en exigera pas moins des lumières surnaturelles et des vertus chrétiennes pour se définir et s’accomplir.

Point 104. Une écologie nationaliste

Notre nationalisme catholique, monarchiste et traditionnel reconnaît et protège la libre vie commune des familles et de leurs associations spontanées. La politique nationale a pour fin immédiate l’écologie domestique et la prospérité des familles.

Point 101. La métaphysique relationnelle au fondement de l’écologie

Dieu nous fait fils de tel père et de telle mère, membres du genre humain, au sein de telle société, de telle nation, avec la tâche de recevoir, conserver et transmettre l’héritage de la lignée.

Point 102. Une écologie humaniste

Notre écologie se définit comme la science spéculative et l’art pratique des conditions idéales et des réalisations possibles de la prospérité des familles, par le moyen de la vertu de prudence, en vue de la vie heureuse des communautés humaines.

150POINTS-chapeau

LES 150 POINTS DE LA PHALANGE
Communautaire

Notre écologie spontanéiste renferme dans son harmonie naturelle tout le secret des paisibles bonheurs humains.  Membre d’une famille à laquelle il doit tout, le phalangiste se voue naturellement à la prospérité de cette famille.