La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

9. Jésus-Christ, Fils de Dieu fait homme

Le phalangiste croit en Jésus de Nazareth, Fils unique de Dieu, Dieu lui-même, né de la Vierge Marie selon la chair, mort sur la Croix pour nos péchés, ressuscité des morts et assis a la droite du Père, d’où il viendra juger les vivants et les morts.

1. Cette vérité du mystère de l’Incarnation introduit dans l’histoire humaine une nouveauté absolue, elle établit une différence totale entre toutes les religions des peuples et même les institutions divines du judaïsme antique, et l’œuvre parfaite, infiniment mystérieuse de Dieu donnant son Fils pour le salut du monde. Jésus devient la mesure de toute sagesse, loi, bonté, beauté du monde.

La seule religion qui vaille est la sienne, éclipsant toutes les autres, comme le soleil éteint la lumière de la lune et des étoiles, la seule révélation est celle qui L’annonce, qui Le montre et qui L’explique, la seule sagesse, la seule morale, la seule civilisation sont celles qui émanent de Lui et demeurent fondées sur Lui, garanties par Lui, vivifiées par Lui.

2. Le phalangiste met Jésus-Christ, Sa Personne, Sa parole, Son œuvre, au-dessus de tout. Il abhorre ce qui contredit ou prétend limiter, diminuer, annuler Son autorité et Son influence sur le monde.

Il proclame sa foi chrétienne, il en étudie sans relâche les preuves historiques, il en approfondit les dogmes, il en pratique le culte intérieur et extérieur, privé et public, il en médite la leçon et en suit les commandements.

Il aimera le Seigneur Jésus plus que toute personne au monde et Le considérera, toute sa vie, comme son maître et son frère, son plus intime prochain auquel il doit tout, dont il attend tout et pour qui il veut tout donner de lui-même et tout souffrir jusqu’à la mort.

Précédent    -    Suivant