La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

PAPE FRANÇOIS

Pape François

Pape François

Quand l'abbé de Nantes annonçait le Pape François !

Notre foi commune et une parenté d’esprit théologique certaine avec le Pape François suffisent à expliquer notre soutien filial au nouveau Pontife. De plus, il correspond au portrait-robot du Pape de la renaissance que notre Père a dressé quarante ans à l’avance. Il est intéressant de relire ces textes pour nous garder du “péril intégriste”.

Cardinal Bergoglio

Douce et humble anticipation : vers un nouveau saint Pie X ?

En janvier 2003, l'abbé de Nantes appelait de ses vœux la démission de Jean-Paul II et l'élection du cardinal Bergoglio. Un éditorial à relire aujourd'hui...

Pape François

Il est revenu !

Ce 13 mars 2013, nous avons revécu heure par heure la grande joie, gaudium magnum, du 26 août 1978, en accomplissement de l’acte d’espérance inscrit en exergue de chacun des numéros de la Contre-Réforme catholique au XXIe siècle : « Il reviendra avec son cœur immense, avec son cœur de flamme, son âme de pauvre et son sourire. Il reviendra ! Et le Cœur Immaculé de Marie triomphera ! »

Pape François

Le saint que Dieu nous a donné

La formule avec laquelle le Cardinal Vicaire a accueilli le pape François dans sa cathédrale d'évêque de Rome définit sa mission de successeur de saint Pierre en trois mots : confirmer tous les frères dans la vérité de la foi, présider dans la charité toutes les Églises, guider chacun avec une douceur ferme sur les voies de la sainteté. Foi, Charité, Espérance.

L’encyclique Lumen Fidei

« Celui qui croit, voit ; il voit avec une lumière qui illumine tout le parcours de la route, parce qu’elle nous vient du Christ ressuscité, étoile du matin qui ne se couche pas. » L’encyclique Lumen Fidei publiée le 29 juin 2013 par le Pape François se veut un éblouissement de lumière. Elle annonce une pastorale nouvelle, mais soutenue par une doctrine franciscaine, puisée chez saint Bonaventure et ensuite chez Duns Scot, disciple de saint François, le Poverello d’Assise.

L’exhortation apostolique Amoris Lætitia

« Afin d’éviter toute interprétation déviante, je rappelle que d’aucune manière l’Église ne doit renoncer à proposer l’idéal complet du mariage, le projet de Dieu dans toute sa grandeur. » (Pape François, Amoris Laetitia, n° 307) Telle est bien l’intention de cette magnifique Exhortation apostolique, réduite par les médias à n’être qu’une « pastorale des échecs », alors que tout l’effort qui la sous-tend est de « consolider les mariages et prévenir ainsi les ruptures »

ARTICLES RÉCENTS TRAITANT DU PAPE FRANÇOIS

13 août : le rendez-vous empêché

Le 13 août, le franc-maçon Oliveira réussit à se mettre “ en travers ” des desseins de Notre-Dame, en vrai suppôt du diable… Mais une pensée me transperce le cœur et l’âme : le pape François fait de même, puisqu’il fait obstacle à la rencontre que Marie veut obtenir avec la Russie par la consécration de ce pays à son Cœur Immaculé.

logo-ligue

La Ligue : « Cette maladie ne va pas à la mort. »

Si les agissements du pape François suscitent de plus en plus de critiques, seul frère Bruno, disciple de l’abbé de Nantes, prouve que ses faits et gestes, même et surtout les plus scandaleux, sont tout à fait en accord avec la lettre et l’esprit de Vatican II. La CRC n’a pas pour autant l’esprit de schisme. C’est ainsi que les activités de ce mois sont une réponse parfaite aux soucis exprimés par les trois récents documents pontificaux majeurs.

Le pape François nous répond

À qui s’adresse le pape François dans l’Exhortation apostolique Gaudete et Exultate, datée du 19 mars 2018 ? « À chacun d’entre nous ». Mais par sa condamnation du « gnosticisme » et du « pélagianisme », c’est bien l’opposant au concile Vatican II qui est visé ; au-delà de sa personne, c’est le corps social, juridique, dogmatique, liturgique du concile de Trente.

Mysterium Fidei

Les catéchèses du pape François depuis novembre 2017 ont porté sur l’Eucharistie « pour découvrir comment à travers ce mystère de la foi resplendit l’amour de Dieu ». C’était déjà l’intention du concile Vatican II. Mais cinquante ans ont passé et que  voyons-nous ? et pourquoi ?...

L’Immaculée Conception ultime recours : La lettre Placuit Deo, lettre d’apostats

Adressée par la Congrégation pour la doctrine de la foi aux évêques de l’Église catholique, la lettre Placuit Deo, « entend mettre en évidence quelques aspects du salut chrétien ». Mais elle ne nous dira pas de quoi le Christ nous sauve ni ne mentionnera l’instrument du salut : la Croix.

Moscou, Paris et Rome

L’actualité est à Rome avec la publication de la lettre Placuit Deo, à Moscou, avec la réélection du Poutine dont le discours est une leçon de sagesse nationaliste, enfin en France où le sacrifice d’Arnaud Beltrame s’inscrit dans la tradition des “ rédempteurs ” de Notre-Dame de la Merci. Mais attention de ne pas oublier les jugements que notre histoire coloniale nous dicte, empreints de bienveillance, d’estime et de confiance à l’égard des peuples musulmans associés longtemps à notre destin national.

Des ex-musulmans devenus catholiques,

et leurs amis, à sa sainteté le pape François…

« Permettez-nous de vous dire très franchement que nous ne comprenons pas votre enseignement au sujet de l’islam, parce qu’il ne rend pas compte du fait que l’islam venant après le Christ est, et ne peut être qu’un Antichrist, et l’un des plus dangereux qui soient du fait qu’il se présente comme l’accomplissement de la Révélation.

La démocratie, c’est la guerre !

Alors que se prépare un « choc migratoire » aux conséquences prévisibles incalculables et que les foyers de tension se multiplient et s’intensifient, comment peut-on encore penser désarmer cette puissance infernale dérivées des « erreurs de la Russie » par un Mouvement d’Animation Spirituelle de la Démocratie Universelle, dont le Pape se considère comme le chef.

Veritatis Gaudium, charte universitaire du Masdu

Le pape François vers le plus grand MASDU

Le Message de Fatima n’a rien de commun avec « le modèle d’Église “ en sortie ” du pape François », inauguré par le pape Paul VI “ hors les murs ”, se rendant à l’Onu le 4 octobre 1965 pour y proclamer la liberté religieuse et son corollaire : une « fraternité » fallacieuse condamnée par saint Pie X.

La confrontation du pontife et de la Vierge

À la différence de Paul VI qui, en 1967, pour le cinquantenaire, ne s’était même pas rendu au lieu des apparitions, à la Capelinha, François a commencé par là. Émouvante confrontation de notre « Évêque vêtu de Blanc » avec Notre-Dame de Fatima. Il lui adresse la parole avec une connaissance évidente de ses manifestations.

Le pape François me répond

Le pape François substitue sa médiation à celle du Cœur Immaculé de Marie. Ce “ coup d’État ” restera l’événement dominant de la célébration du 13 mai 2017. Comme une “ révélation privée ” – « Je sens que Jésus vous a confiés à moi » – prolongeant l’œcuménisme de Vatican II. Nécessité “ christocentrique ” oblige…

Quatrième supplique au pape François

Le 15 mars 2017, des pèlerins chinois, visiblement très émus, ont salué le pape François, lui tendant une grande statue de Notre-Dame de Fatima. Plus éloquente que toutes les “ suppliques ” est cette statue de l’Immaculée présentée par les chrétiens persécutés et victimes des « erreurs de la Russie » dont a hérité le gouvernement de la Chine communiste. Le Pape a-t-il saisi le “ Message ” ? Pour ma part, j’ai adressé une quatrième supplication au Saint-Père.

Troisième supplique au pape François

Je reviens vers vous, tel la veuve importune de la parabole que vous nous avez donné en exemple… N’avez-vous pas dit vous-même que la Sainte Vierge était au-dessus du Pape ? C’est ce qui me donne la hardiesse d’oser supplier Votre Sainteté d’obéir à Notre-Dame, notre Mère à tous, à jamais. Il y va du salut des âmes et de la paix du monde !

 Pour en savoir plus >
Précédent    -    Suivant