La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

La circumincessante charité

La Vierge Marie

CorédemptricePAR une femme, l’humanité a été perdue  ; par une Femme, l’humanité sera sauvée  : c’est une donnée absolument fondamentale de notre Révélation chrétienne. La dévotion à la Sainte Vierge a été, dans tous les siècles, la marque de la vraie foi catholique, comme il est dit  : la Sainte Vierge écrase toutes les hérésies. C’est pourquoi on peut dire équivalemment cet adage des Pères de l’Église  : nul n’a Dieu pour Père s’il n’a l’Église pour Mère, ou nul n’a Dieu pour Père et Jésus pour Sauveur s’il n’a la Vierge Marie pour Mère.

Notre Père s’inscrit dans la grande tradition qui a fait tous les saints de l’Église, que le Ciel lui-même est venu approuver et développer dans les apparitions modernes qui aboutissent à Fatima où la Sainte Vierge en personne nous révèle le dessein actuel de notre très chéri Père Céleste. «  Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé (…) À ceux qui embrasseront cette dévotion, je promets le salut.  » À l’encontre des théologiens contemporains et de l’apostasie conciliaire qui rejettent le culte de Marie ou le minimalisent outrageusement.

Toute la théologie mariale de notre Père nous permet d’entrer dans cette volonté divine et donc de faire notre salut. C’est dire l’importance de cet enseignement unique à notre époque.

Précédent    -    Suivant