La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Jeudi 5 juin

Soldats du Christ

PIE IX encouragea ces jeunes volontaires  : «  Ministre de paix, je suis aussi le ministre de ce Dieu qui s’appelle le Dieu des armées et qui, de son bras tout-puissant, combat le mal. Vicaire de Jésus-Christ, défenseur de la justice, de la vérité et des droits de chacun dans le monde entier, il est juste que dans tout l’univers, on s’unisse pour protéger et défendre mes droits sacrés. Si nous sommes en Dieu, dépositaires de sa justice, s’Il habite en nous par sa grâce, c’est alors qu’Il combattra victorieusement dans notre camp  : et si Dieu est avec nous, qui sera contre nous  !  »

Cette exhortation alla droit au cœur de nos combattants catholiques.

Dans son premier ordre du jour, le général de La Moricière s’en fit l’écho  :

«  Soldats  ! Sa Sainteté le pape Pie IX ayant daigné m’appeler à l’honneur de vous commander pour défendre ses droits méconnus et menacés, je n’ai pas hésité à reprendre mon épée.

«  Le christianisme n’est pas seulement la religion du monde civilisé, il est le principe et la vie même de la civilisation  ; la papauté est la clef de voûte du christianisme. Soldats  ! ayez confiance et croyez que Dieu soutiendra notre courage à la hauteur de la cause dont il confie la défense à nos armes.  »

À l’exemple de ces vaillants soldats, pratiquons une obéissance prompte et joyeuse.

Cœur Sacré de Jésus, vous qui avez promis d’être avec votre Église jusqu’à la fin du monde, venez à son secours et sauvez-la en ces temps d’apostasie.

Colorier un zouave (en bas).

Précédent    -    Suivant