La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

Le bon pasteur, et les mauvais…

Notre époque nous contraint à réfléchir sur le sens des dogmes qu’on nous a enseignés autrefois au catéchisme, notamment ceux qui concernent les fins dernières et le salut des infidèles. L’Église a enseigné pendant 2 000 ans qu’elle était seule le troupeau du Bon Pasteur. Si tous les hommes sont déjà sauvés en droit par Notre Seigneur, il leur faut encore mériter ce droit, et cela par la Foi chrétienne, par l’appartenance explicite, évidente, à l’Église catholique.

Les disciples d’Emmaüs

C’est ainsi, par le témoignage irrécusable des disciples et des apôtres que le fait historique de la résurrection du Christ, tellement inouï, s’est imposé au monde, et que la foi des uns, fortifiée par la foi des autres, demeure jusqu’à aujourd’hui. Devenons grâce à ces deux disciples d’Emmaüs, forts dans la foi, tout brûlants d’amour afin de n’avoir plus qu’une volonté, communiquer la Foi à un monde qui périt de scepticisme et d’athéisme.

Il est ressuscité ! n° 150 – Avril 2015

marthe_robin

Toute la vérité sur Marthe Robin, mystère d’Apocalypse

La révélation de la plus grande imposture mystique et apostolique de tous les temps, et qui plus est par le postulateur chargé de prouver la sainteté de celle qui s’en est rendue coupable, est le signe fort que le Bon Dieu est toujours à l’œuvre dans son Église. Les hommes d’Église ne pourront pas faire l’économie du grand procès doctrinal demandé par l’abbé de Nantes…

L’Évangile de la Sainte Face

Dans une Europe qui sombre dans le rationalisme, dans une Église que le modernisme gangrène, Jésus revient. Non pas encore avec la foudre du Jugement pour condamner les méchants et mener les élus au Ciel, mais comme au temps de l’Évangile, avec grâce et miséricorde. Ah ! tout change, tout renaît à cette Bonne Nouvelle !

Hollande02

La France « à moitié en ruine »

« La face de la France est devenue hideuse aux yeux de mon Père ; elle provoque sa Justice ! Offrez-lui donc la Face de son Fils qui charme son Cœur, pour attirer sur cette France sa Miséricorde, sans quoi elle sera châtiée. » Qu’est-ce donc qui défigure la France, fille aînée de l’Église ? Procédons par ordre. D’abord son corps puis son âme.

La Ligue

La Ligue : Vrais et faux mystiques

Semaine sainte avec de magnifiques prédications de notre bienheureux Père. Les unes pour aider à comprendre et mieux participer ensuite aux offices et cérémonies liturgiques, tandis que grâce aux autres, on pouvait suivre pas à pas Jésus dans sa Passion. Une surprise était préparée : revivre les mystères de notre rédemption en réécoutant les conférences d’Esthétique mystique, données à la Mutualité en 1977-1978.

Il est ressuscité ! n° 149 – Mars 2015

Francois-Tacloban-m2

Le pape François, deux ans après : ni hérésie, ni schisme, ni scandale

Depuis l’avènement du pape François, le bilan de deux ans de pontificat répond aux trois Livres d’accusation de l’abbé de Nantes contre ses prédécesseurs. Il peut se résumer ainsi : ni hérésie, ni schisme, ni scandale. Mais « un pas vacillant », conformément au “ troisième secret ” de Fatima où les pastoureaux virent le Saint-Père traverser « une grande ville à moitié en ruine d’un pas vacillant ».

psaume119

LES PSAUMES, PRIÈRE INSPIRÉE
Ps 119 : La parole de Dieu de “ A ” jusqu’à “ Z ” (1)

Le psaume 119 (118 du bréviaire) est le plus long de tout le psautier. C’est toute la Loi divine, non pas au sens légaliste d’un code, mais la Torah, c’est-à-dire toute la Révélation, la Parole de Dieu que chante ce psaume. Ce poème est une prière, une plainte, une effusion du cœur, qu’on ne se lasse pas de répéter et de méditer.

Sainte-therese-mort-saint-suaire-m03

Sainte Thérèse de la Sainte Face

La dévotion à la Sainte Face fut l’attrait spécial de sainte Thérèse. Notre pèlerinage étant placé sous son patronage, « la plus grande sainte des temps modernes » a beaucoup à nous apprendre. Il suffit de nous mettre à son école, comme le fit elle-même de ses saintes devancières.

logo-ligue

La Ligue : La face de Dieu aujourd’hui

Heureux les lecteurs de ce numéro, les abonnés aux logia, et les participants des Exercices du premier samedi du mois à la maison Saint-Joseph, à leurs yeux frère Bruno a fait resplendir d’un vif éclat l’expression du mystère total, dynamique et universel, de la « Face de Dieu »…

Nouvelles rubriques publiées

Dupouey-chapeau

Pierre-Dominique et Mireille Dupouey

C’est l’histoire des époux chrétiens Pierre-Dominique et Mireille Dupouey qu'il nous faut raconter. Leur exemple est un trésor de circumincessante charité, doublé d’un miracle de la grâce. Leur « secret » ? Un cœur à cœur qui jamais ne cessa de battre, jamais ne faiblit, parce que, dès le commencement, il se fixa « en Dieu », dans le Cœur du Christ et de l’Immaculée !

Marguerite-Mariechapeau

Sainte Marguerite-Marie

Sainte Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690), qui fut la confidente du Sacré-Cœur, a eu pour vocation propre de revivre la Passion de Notre-Seigneur, par compassion pour son Cœur souffrant. Il fait bon, en ces temps d’apostasie, se rappeler la promesse du Sacré-Cœur à sa disciple bien-aimée : « Je régnerai malgré mes ennemis… », parole pleine d’espérance, indissociable de celle du Cœur Immaculé de Marie, à Fatima : « À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera ! »

Carnet de carême 2015

Saint-suaire-face02

Carême 2015 avec la Divine relique du Saint Suaire

Pour notre plus grande joie, le pape François a autorisé l’ostension du Saint Suaire, en cette année 2015. Il a annoncé qu’il irait en personne prier devant cette insigne Relique. Nous nous mettrons à l’école de notre bienheureux Père, frère Georges de Jésus-Marie, et de frère Bruno de Jésus-Marie, son fidèle disciple, afin de mieux connaître ce Saint Suaire, et donc de l’aimer. « Quand on aime, on veut voir ! » s’exclamait notre Père, avec un accent de véhément amour, lors de notre pèlerinage à Turin de 1998.

La Renaissance catholique au Canada

Les Récollets de Nouvelle-France

Le diocèse de Montréal s’apprête à commémorer en juin le quatrième centenaire de l’arrivée des Récollets en Nouvelle-France et de la première messe célébrée dans la colonie. Bonne occasion de rappeler la part prise par les fils de saint François dans l’histoire de notre pays, part souvent oubliée, composée d’ombres et de lumières, mais qui gagnera à être connue dans sa pleine vérité.

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

Cabinet Viviani

5. La République dans la guerre (1914-1915)

Jusqu’ici nous avons suivi surtout les événements militaires parce qu’ils étaient d’une importance absolument capitale. Maintenant, nous allons étudier ce que le pays légal, ce que la France dans ses institutions, son gouvernement, devenaient à travers ce cataclysme. Dans une deuxième partie nous évoquerons les opérations sur le front d’Orient.

bataille-yser-chapeau

4. La Belgique invaincue, la France assiégée

En septembre 1914, les commandements allemands et français tentent chacun d’envelopper l’armée adverse par le nord. Cela provoque un étirement du front vers le nord, appelé « la course à la mer ». Durant l’année 1915, le commandement français va multiplier les offensives meurtrières pour tenter de percer le front, mais elles se heurtent toutes au système de défense allemand. Seul le général Pétain obtient des succès ponctuels, en particulier à Vimy.

portrait-cp-chapeau

Charles Péguy

Il y a 100 ans, le 5 septembre 1914, mourrait sur le champ de bataille Charles Péguy. Dreyfusard, mais ami de sainte Jeanne d’Arc, socialiste, mais découvrant d’expérience que le socialisme est chose dangereuse, irréalisable, antimilitariste qui aime le métier militaire, anticlérical dont la conversation est avec les saints qui ont fait la douce France et qui trouve auprès de Notre-Dame de Chartres l’apaisement de son cœur. Notre Père nous livre « le secret de Péguy ».

Vidéos du catéchisme

catechisme37-chapeau

38e leçon : La journée, l’année, la vie chrétiennes

Que de bons conseils donne ici notre Père en complétant heureusement l'enseignement du catéchisme. La vie chrétienne est envisagée dans sa totalité, car c'est sous l'impulsion d'un triple amour que le chrétien va faire l'apprentissage du Ciel ici-bas, celui de Dieu et du prochain, mais de soi-même aussi.

Sans-titre-chapeau

37e leçon : Les vertus

Après son analyse sévère des vices, notre Père veut nous encourager en décrivant les vertus qui leur sont opposées. Elles sont en nous comme autant d'inclinations à faire le bien, à condition d'être entretenues par une bonne éducation ; et comme le Bon Dieu ne ménage pas sa grâce à qui lui demande, le vertueux devient sage, il se sait sur le chemin du Ciel et jouit dès ici-bas d'un vrai bonheur.