La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

Le Sacré-Cœur de Jésus  : un Cœur blessé d’Amour pour nous

Nous fêtons le Sacré-Cœur et il est bon que l’Église nous enseigne les profondeurs de l’amour qu’un Dieu a eu pour nous. Cet amour est un amour rédempteur et ce que je vais vous dire aujourd’hui est d’autant plus important et difficile à comprendre que cela est délibérément oublié, méprisé et même nié aujourd’hui dans l’Église. Cet enseignement ne vient pas de moi, il se trouve dans les textes de la liturgie de cette fête du Sacré-Cœur qui sont l’écho fidèle de l’Évangile.

Le Cœur eucharistique de Jésus, preuve de l’amour tangible de Dieu pour nous

En ce dimanche de la Fête Dieu où nous voulons honorer le Saint-Sacrement, il faut que l’Église, par ma bouche, s’adresse à votre intelligence. Car le cœur ne peut vraiment chanter avec amour qu’un Dieu qu’il comprend bien. En effet, ce n’est pas tout de croire en la réalité de la Présence de Notre-Seigneur au milieu de nous au Saint-Sacrement de l’autel. Ce n’est pas tout de croire que Jésus est là dans le tabernacle en son Corps, son Sang, son Âme et sa divinité. Encore faut-il comprendre pourquoi il est là ?

Nouvelles rubriques publiées

Le Père Jongen, apôtre du règne de Marie

Le Père Jongen prêchait la « consécration parfaite » à la Sainte Vierge : « Je me suis consacré à Marie. Je suis devenu par là sa propriété, son serviteur. Or, le service de Marie est un service militaire. Parce qu’elle a été chargée par Dieu d’écraser la tête du Serpent. Elle s’acquitte de cette charge par l’intermédiaire de sa “ race ”, c’est-à-dire de ses fidèles enfants et serviteurs. Ils sont le talon de la Femme, instrument de son triomphe sur l’ennemi. »

Il est ressuscité  ! n° 176 – Juin 2017

Le pape François vers le plus grand MASDU

Le Message de Fatima n’a rien de commun avec « le modèle d’Église “ en sortie ” du pape François », inauguré par le pape Paul VI “ hors les murs ”, se rendant à l’Onu le 4 octobre 1965 pour y proclamer la liberté religieuse et son corollaire : une « fraternité » fallacieuse condamnée par saint Pie X.

La confrontation du pontife et de la Vierge

À la différence de Paul VI qui, en 1967, pour le cinquantenaire, ne s’était même pas rendu au lieu des apparitions, à la Capelinha, François a commencé par là. Émouvante confrontation de notre « Évêque vêtu de Blanc » avec Notre-Dame de Fatima. Il lui adresse la parole avec une connaissance évidente de ses manifestations.

Le pape François me répond

Le pape François substitue sa médiation à celle du Cœur Immaculé de Marie. Ce “ coup d’État ” restera l’événement dominant de la célébration du 13 mai 2017. Comme une “ révélation privée ” – « Je sens que Jésus vous a confiés à moi » – prolongeant l’œcuménisme de Vatican II. Nécessité “ christocentrique ” oblige…

Avec sœur Lucie  : pèlerinage de réparation

Nous voilà habités par une force et une espérance surnaturelles pour tenir bon dans le combat qui continue, car Notre-Dame ne se laisse pas vaincre en générosité, et ce, avec la joie intime d’avoir fait ce qui était en notre pouvoir pour contribuer au salut du monde, selon les demandes de la Vierge Immaculée : la conversion des pécheurs par l’intercession de son Cœur Immaculé.

Sermons et chemin de croix de notre pèlerinage

Du sermon d’ouverture nous donnant les trois mots qui fixent le thème de nos méditations : adoration, réparation, consécration, à celui de clôture affirmant le règne actuel de notre Reine qui non seulement sera victorieuse, mais qui l’est, actuellement, distribuant ses grâces et donnant ses ordres. En passant par le chemin de croix, nous faisant méditer sur les souffrances de Notre-Seigneur et celles de la Messagère de Notre-Dame qui lui a été configurée.

La Renaissance catholique au Canada

Le Canada et la Grande Guerre  : Héroïsme des soldats et luttes partisanes

Il y a un siècle, avec la loi sur la conscription, le Canada entrait dans une crise politique majeure qui creusa un fossé entre les Québécois et le reste des Canadiens. Pourtant, au même moment, soldats canadiens francophones et anglophones mêlaient leur sang dans des combats héroïques, prenant ainsi peu à peu conscience de leur identité nationale. Étudions ce curieux phénomène d’un nationalisme s’affermissant sur un théâtre d’opérations étranger, tandis qu’il devient impossible sur son sol.

Carnet du Sacré-Cœur 2017

Sacré-Cœur 2017 avec les Vendéens

Au milieu de l’horreur de cette Révolution sanglante brille d’un éclat céleste la destinée tragique de Louis-Charles, dauphin de France. Les Vendéens, ces Croisés du Sacré-Cœur, restèrent fidèles à leur petit Roi : ils luttèrent en héros pour conserver la foi catholique, délivrer Louis XVII et sauver le Royaume. À la lumière de cette mission, et au-delà des causes humaines, nous découvrirons peu à peu la raison providentielle de leur apparent échec. Les Vendéens furent des martyrs. Leur histoire est un mystère de Rédemption.

Il est ressuscité  ! n° 175 – Mai 2017

Le Cœur Immaculé de Marie, notre refuge, ultime recours.

François Fillon était le seul à dire la vérité, dans cette grande bataille politique qui s’achève dans l’incontestable défaite du « parti du Tout », comme l’appelait Charles Maurras, autrement dit : du “ Sens Commun ”… Ce parti qui, par définition, ne veut s’occuper que de la France, de son bien commun immédiat et lointain, était trop peu nombreux, étouffé et divisé. Sa défaite, la nôtre, est celle de la nation entière et pour longtemps.

Les Mémoires de sœur Lucie

Sœur Lucie a beaucoup écrit pour diffuser les volontés de Notre-Dame de Fatima. Elle a, entre autres, publié six Mémoires qui rassemblent ses souvenirs sur plusieurs personnes et les événements liés aux apparitions. C’est à partir de la publication de ses premiers ouvrages que les opposants à Fatima, en réalité une petite minorité de théologiens, engagèrent la lutte, puisque les thèmes de cette révélation nouvelle prenaient le contre-pied de leur idéologie.

CONTROVERSE SUR LE TÉMOIGNAGE DE SŒUR LUCIE

LES MENSONGES DU PÈRE DHANIS

Le jésuite Édouard Dhanis, professeur à l’université de Louvain, a accusé dès 1944 sœur Lucie d’avoir eu une « propension à la fabulation inconsciente » dans ses Mémoires. Il en résulterait une « nouvelle histoire de Fatima » qui aurait donné au message son caractère politique. En cette année du centenaire, des théologiens allemands et autrichiens réfutent la thèse moderniste du Père Dhanis, mais ils n’osent pas dénoncer sa mauvaise foi criante avec laquelle il a menti en calomniant sœur Lucie, sans jamais se rétracter, alors qu’on lui montrait par des raisons contraignantes ses erreurs.

Contre-révolution mariale (5)

Frère Bruno de Jésus-Marie nous présente là une méditation des quinze mystères du Rosaire riche de sa science de l’Écriture sainte et de sa connaissance du Message de Notre-Dame de Fatima. Il nous fait comprendre que la dévotion au Cœur Immaculé de Marie que Dieu veut établir dans le monde n’est pas une dévotion surérogatoire, qui s’ajouterait à toutes celles qui existent déjà, mais elle est l’entrée dans la Maison de Dieu. C’est le lieu le plus sûr, où l’amour peut s’épanouir.

La Ligue

Apocalypse du «  malheur  »

Les activités de la CRC et l’enseignement de notre frère Prieur rendent témoignage à cette divine espérance : les Saints Cœurs de Jésus et de Marie régneront malgré leurs ennemis, dans l’Église d’abord, puis en France et dans le monde entier : retraite de Semaine sainte, conférence d’actualité, triple prise d’habit, et analyse critique du film « Silence ».

Il est ressuscité    ! n° 174 – Avril 2017 – Supplément

François Fillon  : un ballon d’oxygène

Les propositions du programme de François Fillon suffisent à nous faire un devoir non seulement de voter pour lui, mais encore de le soutenir dans leur mise en œuvre, qui exige bonne volonté et dévouement de tous. On me demande au nom de quelle autorité je donne des consignes électorales, alors que nos évêques eux-mêmes s’en abstiennent. Je ne fais qu’obéir au Saint-Père.

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

7. LES ANNÉES PÉTAIN
II. 1917 : La Gloire tragique

Le 15 mai, après un mois de carnage, quand tout semble perdu, quand les soldats, par bataillons entiers, refusent de marcher, Nivelle est enfin écarté. Pétain prend le commandement. Il ne pourra pas renverser la situation sans que beaucoup de sang coule encore mais, déjà, après 10 jours, le vent a tourné, la situation est stabilisée. Comment a-t-il fait ? C’est le miracle de Pétain, le miracle de la grande guerre !

6. LES ANNÉES PÉTAIN
I. VERDUN, LA GLOIRE HÉROÏQUE (1916)

Tandis que le généralissime Joffre et, dans son ombre, se voyant déjà le grand victorieux, Foch, préparaient leur grande offensive sur la Somme, Pétain, lui, était beaucoup plus réservé. L’année 1916 s’annonçait mal. D’inquiétants craquements commençaient déjà à se faire sentir du côté où Joffre ne voulait pas les voir : Verdun.

Cabinet Viviani

5. La République dans la guerre (1914-1915)

Jusqu’ici nous avons suivi surtout les événements militaires parce qu’ils étaient d’une importance absolument capitale. Maintenant, nous allons étudier ce que le pays légal, ce que la France dans ses institutions, son gouvernement, devenaient à travers ce cataclysme. Dans une deuxième partie nous évoquerons les opérations sur le front d’Orient.

Vidéos du catéchisme

40E LEÇON : NOTRE RELIGION EST UN AMOUR : LE CŒUR IMMACULÉ DE MARIE.

Toute notre religion se résume en un symbole, celui de l’union du Cœur de Jésus et de Marie. Après la dévotion au Sacré-Cœur, notre Père explique la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, révélée par Notre-Dame de Fatima, et comment nous devons y correspondre.

39e leçon : Notre religion est un amour : le Sacré-Cœur de Jésus

Notre religion est un amour et c’est bien pourquoi notre Père aura à coeur de bien expliquer aux enfants les tenants et aboutissants de la dévotion au Sacré-Coeur, telle qu’elle a été révélée à sainte Marguerite-Marie, et pratiquée par le bienheureux Père de Foucauld.