La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

Prédication-de-Jésus-chapeau

L’Esprit-Saint et le sens caché des paraboles

Dieu le Père a commencé de nous révéler son mystère dans l’Ancien Testament. Voici maintenant Jésus, la seconde Personne de la Sainte Trinité, qui va nous révéler tout ce qui était caché depuis le commencement du monde. Or cette révélation va se faire en paraboles, c’est-à-dire d’une manière énigmatique, cachée. Qui nous en révélera le sens ? L’Esprit-saint.

Augustin-chapeau

Tolérance évangélique

Ces paraboles de l’ivraie et du filet, nous délivrent un enseignement du Christ, que l’Église a précisé. Nous savons ainsi que nous sommes très vivement engagés à être bons, bienveillants, tolérants les uns avec les autres ; entre nous, catholiques et puis même avec ceux qui ne le sont pas ou qui ne le sont plus. Mais l’Église nous enseigne aussi que cette tolérance a des limites.

Il est ressuscité ! n° 141 – Juillet 2014

Saint Pie X

1914-2014 : il y a cent ans s’éteignait saint Pie X, la lumière ardente du vingtième siècle

Le pape François constate la ruine de l’Église. Il y a cent ans, saint Pie X l’annonçait. À l’apostasie des États dissimulant leur infidélité sur les noms de libéralisme, laïcisme, démocratie, le saint Pontife oppose la loi de l’Évangile. Ces condamnations irréformables ont été le soubassement du combat de l’abbé de Nantes.

Saint Pie X

Pascendi Dominici Gregis

« À la mission qui Nous a été confiée d’en haut de paître le troupeau du Seigneur, Jésus-Christ a assigné comme premier devoir de garder avec un soin jaloux le dépôt traditionnel de la foi, à l’encontre des profanes nouveautés de langage comme des contradictions de la fausse science…

Le serment antimoderniste

L’Immaculée Conception victorieuse de toutes les hérésies

logo-ligue

La Ligue : «  Jubilants de la gloire de Dieu  »

Le fruit à tirer de toutes nos activités, méditations et travaux de ce mois du Saint-Sacrement et du Sacré-Cœur est simple : « Il faut prier pour le Saint-Père et en attendant que le Cœur Immaculé de Marie triomphe profiter de toutes les grâces qui nous viennent de notre Père fondateur. »

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

Morhange

2. Août 1914, le baptême du feu

Le premier mois de la guerre voit la mobilisation des armées de chaque belligérant et les offensives allemandes ; offensive mineure dans l’est de la France destinée à faire diversion pour couvrir l’offensive majeure prévue par le plan Schlieffen, en Belgique puis dans le nord de la France. La ruse fonctionne si bien que le peu de forces françaises dans ce secteur ne peut arrêter l’avance allemande. Pourtant le coup de boutoir victorieux de Guise va avoir des conséquences considérables, permettant la fameuse victoire française de la Marne (septembre 1914).

Mobilisation de 1914

1. Considérations orthodromiques sur les causes de la Grande Guerre

Pour bien comprendre les causes profondes de la Première Guerre Mondiale, quatre années de frénésie guerrière qui a tué 1 500 000 hommes, il nous faut d’abord comprendre les conséquences des grandes cassures qui, dans l’histoire, ont successivement divisé notre monde, pour en arriver aux circonstances précises de la déclaration de la guerre.

Le catéchisme télévisé

catechisme37-chapeau

37e leçon : Les vertus

Après son analyse sévère des vices, notre Père veut nous encourager en décrivant les vertus qui leur sont opposées. Elles sont en nous comme autant d'inclinations à faire le bien, à condition d'être entretenues par une bonne éducation ; et comme le Bon Dieu ne ménage pas sa grâce à qui lui demande, le vertueux devient sage, il se sait sur le chemin du Ciel et jouit dès ici-bas d'un vrai bonheur.

Notre-Dame de la Sainte-Espérance

36e leçon : Les vices

Analyse et description des vices ou des sept et même huit péchés capitaux, c’est-à-dire des mauvaises inclinations de notre nature pécheresse. Il faut bien repérer son défaut dominant, le vice qui nous pousse le plus au péché et qui risque de nous mener en enfer si nous ne nous en corrigeons pas.

Il est ressuscité ! n° 140 – Juin 2014

Église détruite

« Les bons seront martyrisés »

« J’ai pleuré quand j’ai appris que des chrétiens avaient été crucifiés », a confié le pape François dans son homélie du 2 mai 2014 à Sainte-Marthe. « Aujourd’hui encore, il y a des gens qui, au nom de Dieu, tuent et persécutent. Mais aujourd’hui encore, beaucoup, comme les Apôtres, sont heureux d’avoir été jugés dignes de subir des humiliations pour le nom de Jésus. » En voici quelques exemples…

Dernière minute : persécutions : mauvaises nouvelles de chrétiens de Mossoul

Poutine

« Le Cœur Immaculé de Marie sauvera la Russie. Elle lui est confiée »

Dénigrer et combattre tout ce qui est russe. Telle est la politique du chef de l’État et du gouvernement français et de l’ensemble de la mafia  intellecto-médiatique. C’est le crime de l’Occident. La consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie loin d’être un coup de baguette magique, achèvera la restauration de la « sainte Russie » en dénouant l’imbroglio né du partage de l’Ukraine entre elle et l’Ouest.

Pape François

Sur les pas de Jésus

Tous ne veulent pas la paix. C’est le diable homicide depuis le commencement de l’histoire humaine, qui allume les luttes fratricides. Voilà pourquoi il faut obéir aux « petites demandes » de la Sainte Vierge, telle est la leçon que le pape François devrait tirer de son pèlerinage en Terre sainte, une fois qu’il aura constaté que tous les autres moyens pour obtenir la paix, pourtant urgente, sont inopérants. 

Papes Paul VI et François

Malheureux Paul VI !

Pour éclairer la conscience de ses lecteurs, l’abbé de Nantes avait présenté « la religion catholique de saint Pie X et l’utopie politique de S.S. Paul VI » en synopse, montrant que le grand projet de celui-ci s’identifier à celui du Sillon condamné par celui-là. La confrontation entre la religion catholique du pape François et les textes de Paul VI est tout aussi éloquente, comme sa confrontation avec les textes de l’abbé de Nantes…

Canonisations « politiques »

Saint Jean

L’Évangile de Jésus-Christ : VII. Le testament du Seigneur

Saint Jean dépose en témoin des faits et du mystère qu’ils révèlent. Il atteste la vérité de ce que son cœur a découvert et contemplé de l’Invisible rendu manifeste par cette suite d’événements, appelant à la foi et suscitant une grande variété de réponses : depuis l’adhésion du disciple jusqu’à l’irréductible opposition de l’antidisciple.

La Ligue

La Ligue : « L’esprit de vérité »

Quelques lettres d’amis nous font revenir sur la démonstration faite à la réunion publique du 27 avril : le vent a changé ! La session de la Pentecôte a été l’occasion d’une autre démonstration tout aussi enthousiasmante de frère Bruno. Il nous a fait faire un progrès décisif dans la compréhension du dessein de Dieu, comme aussi dans celle de la vocation de notre bien-aimé Père…

La Renaissance catholique au Canada

Leger1-chapeau

Du conservatisme à la révolution : le cardinal Paul-Émile Léger

Le 10 mars 1950, au lendemain de la nomination de Mgr Paul-Émile Léger au siège de Montréal, Mgr Desranleau note dans son journal : « C’est l’homme de la Providence, je le sais plus que personne ; il fera bien, très bien, il rejoindra Mgr Bourget. Une page se ferme ou se tourne. » Mgr Léger allait en effet orienter l’Église catholique du Québec, et au-delà, pour au moins le demi-siècle à venir. Son action a été déterminante, sa responsabilité écrasante. Mais la boussole était-elle bien aimantée sur Rome et sur le Christ ?

Jubilé du 350e anniversaire des apparitions au Laus

Notre_Dame_du_Laus-chapeau

Notre-Dame du Laus

Nous fêtons, en ce mois de mai 2014, le 350e anniversaire des apparitions de Notre Dame du Laus qui s’est manifestée à la vénérable Benoîte Rencurel. Pour honorer ce sanctuaire marial, situé dans les Alpes du Sud, l’évêque de Gap a décrété une année jubilaire qui fait de ce pèlerinage un haut lieu de dispensation des grâces et bienfaits de la Très Sainte Vierge sur ses enfants de France et de toute la Chrétienté.