La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

«  L’Ami de l’Époux…  »

Méditons sur cette personnalité extraordinaire, unique du Précurseur afin de vivre la fête de la Nativité de Notre-Seigneur qui approche avec une foi d’adulte. Jésus que nous allons voir dans la crèche n’est pas arrivé comme cela par enchantement. Tout l’Ancien Testament converge vers Jean-Baptiste et Jean-Baptiste montre en Jésus le Messie tant attendu. Croyons à saint Jean-Baptiste pour croire à Jésus.

Le secret du Cœur de Marie-Immaculée

Nous sommes dans le temps de l’Avent et nous fêtons aujourd’hui le privilège incomparable de l’Immaculée Conception de notre Mère du Ciel. Comment en ce jour de fête, si cher à nos cœurs, dans ce temps de préparation à notre pèlerinage à Fatima, exalter la Vierge Marie ? Il me semble que nous n’avons qu’à revenir au principe, à la source, à la raison la plus simple de tout sans chercher des choses compliquées, mieux comprendre, mieux savourer, mieux aimer ce qui est essentiel. Dans le Cœur de la Vierge Marie, il y a une chose essentielle, c’est qu’elle aimait Dieu.

Il est ressuscité  ! n° 170 – Décembre 2016

Le pape François et le MASDU

Chacune des catéchèses, ou homélies et Angélus de notre Saint Père le pape François, est une profession de foi, une preuve d’orthodoxie. Mais il continue de plus belle à manifester dans sa “ pastorale ” une “ hétéropraxie ” inaugurée par les papes Jean XXIII et Paul VI, aujourd’hui respectivement canonisé et béatifié pour mettre le comble à notre « désorientation », qui, pour être conciliaire, n’en est pas moins « diabolique ».

Charles de Foucauld

L’histoire personnelle du Bx Charles est à elle seule une récapitulation de l’histoire de France. Moine, soldat, martyr lui-même, il assume tout l’héritage. « Nos devoirs de chrétiens ne se bornent pas à notre propre âme, ni aux âmes de notre famille : ils s’étendent aux âmes du peuple au milieu duquel nous vivons, d’abord, et ensuite aux âmes de tous les humains. »

La doctrine missionnaire et coloniale de l’abbé de Nantes (1)

selon le Père de Foucauld contre les erreurs modernes

L’abbé de Nantes est le seul à avoir réfuté l’erreur de la missiologie moderne selon laquelle le déclin des missions serait lié à la colonisation et à la condamnation des rites autochtones au 18e siècle. Le Père de Foucauld arrive providentiellement en renfort de cette réfutation magistrale.

logo-ligue

La Ligue  : Noël, Noël, entends-tu cet appel  ?

Les articles de ce numéro et les activités du mois qui vient de s’écouler sont une fois de plus d’une prodigieuse actualité mystique et politique. Ah ! si le pape François et François Fillon pouvaient, d’une manière ou d’une autre venir un peu “ crècher à la maison Saint-Joseph ”, que de lumières et de principes ils puiseraient afin de devenir de bons instruments du Règne de Dieu, en France et dans l’Église.

Carnet de préparation à la fête de Noël

Avent 2016 avec l’Immaculée, Reine des batailles

Pendant cet Avent, méditons les hauts faits de la Vierge Marie, elle qui est « terrible comme une armée rangée en bataille ». Par ses interventions guerrières, apprenons quelles saintes causes elle soutient, quelles sont ses volontés souveraines et quels sont les préférés de son Cœur.

Il est ressuscité  ! n° 169 – Novembre 2016

Supplique au pape François

C’est par la Médiation de Marie que le don divin de la paix pourra nous advenir parce que c’est la volonté de Dieu que toute grâce de salut passe par son Cœur Immaculé. Il en résulte qu’une seule Personne au monde peut porter remède à tant de guerre : Très Saint Père, Vous seul pouvez obtenir ce miracle du Cœur Immaculé de Marie, en lui consacrant la Russie.

Sœur Lucie, victorieuse des théologiens modernistes

La lutte diabolique contre le message de Notre Dame a pris une ampleur considérable au sein même de l’Église, depuis la réforme décrétée au deuxième concile du Vatican. Lors du 24e Congrès de l’Académie pontificale mariale internationale, les attaques les plus perfides contre Notre-Dame de Fatima furent menées par des théologiens modernistes qui rejettent ou nient toute intervention du Ciel sur la terre.

La Ligue

La Ligue  : Suppliés et suppliants

La supplique du Saint-Père, la retraite de communauté sur l’Évangile éclairé par les psaumes, la session de Toussaint exposant la doctrine mariale de notre Père en même temps que des dernières années de sa vie et de son combat, et la conférence d’actualité, autant de lumières pour pénétrer davantage dans l’intelligence du mystère de l’Immaculé triomphante.

Nouvelles rubriques publiées

Dom Paul Bellot et la renaissance de l’architecture religieuse

Dom Paul Bellot, moine bénédictin est l’architecte d’une œuvre importante en Europe et au Québec, notamment la basilique de l’Oratoire Saint-Joseph et l’abbaye Saint-Benoît-du-Lac. Il tenta de réintroduire dans son art des principes pour provoquer renaissance de l’architecture religieuse, la révolution conciliaire la fit avorter, mais il n’est pas dit qu’elle ne retrouvera pas toute son actualité.

Le bienheureux

Michel Rua

À Turin dans la basilique Marie-Auxiliatrice, auprès de son bien-aimé père saint Jean Bosco, repose le bienheureux Michel Rua qui le seconda dans le développement prodigieux de ses œuvres avant de lui succéder. Parcourons son histoire pour admirer ce magnifique exemple de circumincessante charité paternelle et filiale, fruit du Précieux Sang de Jésus par la médiation de Marie-Auxiliatrice, pour le salut des âmes et les combats de l’Église.

La Renaissance catholique au Canada

Le gouvernement fédéral et les Indiens de l’Ouest

Alors qu’éclate le scandale des pensionnats autochtones, rejaillissant sur les communautés religieuses, il est important de se faire une idée précise de la politique gouvernementale qui a présidé à leur fondation. La thèse de James Daschuk dont les Presses de l’Université Laval viennent opportunément de publier la traduction française vient corroborer les thèses de Maureen Lux et de Mary-Ellen Kelm qui, dès les années 1990, expliquaient scientifiquement le déclin des populations autochtones par le racisme des colons et des politiques gouvernementales. Les missionnaires catholiques furent alors leurs seuls défenseurs.

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

6. LES ANNÉES PÉTAIN
I. VERDUN, LA GLOIRE HÉROÏQUE (1916)

Tandis que le généralissime Joffre et, dans son ombre, se voyant déjà le grand victorieux, Foch, préparaient leur grande offensive sur la Somme, Pétain, lui, était beaucoup plus réservé. L’année 1916 s’annonçait mal. D’inquiétants craquements commençaient déjà à se faire sentir du côté où Joffre ne voulait pas les voir : Verdun.

Cabinet Viviani

5. La République dans la guerre (1914-1915)

Jusqu’ici nous avons suivi surtout les événements militaires parce qu’ils étaient d’une importance absolument capitale. Maintenant, nous allons étudier ce que le pays légal, ce que la France dans ses institutions, son gouvernement, devenaient à travers ce cataclysme. Dans une deuxième partie nous évoquerons les opérations sur le front d’Orient.

bataille-yser-chapeau

4. La Belgique invaincue, la France assiégée

En septembre 1914, les commandements allemands et français tentent chacun d’envelopper l’armée adverse par le nord. Cela provoque un étirement du front vers le nord, appelé « la course à la mer ». Durant l’année 1915, le commandement français va multiplier les offensives meurtrières pour tenter de percer le front, mais elles se heurtent toutes au système de défense allemand. Seul le général Pétain obtient des succès ponctuels, en particulier à Vimy.

Vidéos du catéchisme

40E LEÇON : NOTRE RELIGION EST UN AMOUR : LE CŒUR IMMACULÉ DE MARIE.

Toute notre religion se résume en un symbole, celui de l’union du Cœur de Jésus et de Marie. Après la dévotion au Sacré-Cœur, notre Père explique la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, révélée par Notre-Dame de Fatima, et comment nous devons y correspondre.

39e leçon : Notre religion est un amour : le Sacré-Cœur de Jésus

Notre religion est un amour et c’est bien pourquoi notre Père aura à coeur de bien expliquer aux enfants les tenants et aboutissants de la dévotion au Sacré-Coeur, telle qu’elle a été révélée à sainte Marguerite-Marie, et pratiquée par le bienheureux Père de Foucauld.