La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

Le dessein de Dieu

Les paroles du discours sur le « Pain de vie » nous révèlent que Jésus est la vie, la lumière des hommes. C’est Lui qui par sa personne, sa parole, son enseignement, nous ouvre la possibilité de ne pas mourir dans le désert de la terre, mais de ressusciter et d’être accueillis dans les tabernacles éternels. Jésus va de l’avant malgré l’incompréhension des juifs, afin de livrer à tous, la plénitude de la Révélation de Dieu.

La sécularisation : origine et aboutissement

La foi chrétienne peut se résumer en trois mots définissant un progrès, un sens de l’histoire unique et surnaturel : après la déchéance du péché originel, est venue la délivrance opérée par le Christ-Jésus crucifié, pour mériter la grâce du renouvellement de toutes choses dans la vie éternelle. Tous les courants de pensées qui s’opposeront au christianisme les considéreront uniquement comme des situations et réalités humaines, naturelles.

Il est ressuscité ! n° 154 – Août 2015

Le pape François, médiateur de paix

Le pape François ne cède pas aux pressions américaines et se garde bien de condamner la Russie dans la gestion de la crise ukrainienne, dont la cause première est le contrat d’association voulu par les États membres de l’Union européenne sous l’autorité des États-Unis au détriment des intérêts propres tant de l’Ukraine que de la Russie.

Mariam_Baouardy-m

Sainte Marie de Jésus crucifié, Vierge martyre ressuscitée

Le 17 mai dernier, le pape François a canonisé sainte Marie de Jésus Crucifié (1846-1878), une Syrienne devenue carmélite converse, après une vie remplie d’œuvres divines et de vertus, qu’il faut placer dans le fil de notre histoire orthodromique politique et religieuse, annonciatrice de Fatima.

« Loué sois-tu, mon Seigneur  !  »

Tout ce qui tombe de la bouche ou de la plume de ce Pape est limpide comme “ notre sœur l’eau ”. À la différence de ses prédécesseurs immédiats, il ne met pas sa foi en l’homme mais en Dieu. Aussi nous expose-t-il les principes d’une écologie intégrale, au plus loin tant de l’humanisme intégral de Jacques Maritain et du développement intégral de Paul VI.

Village-de-Cilaos-m

De Saint-Denis-sur-Huisne à Saint-Denis de la Réunion

Autrefois, pour atteindre l’île Bourbon, les missionnaires devaient accomplir quatre-vingts jours d’une traversée périlleuse en bateau. Aujourd’hui, il suffit de onze heures de vol sans escale ! Arrivé le samedi 13 juin, notre première visite fut pour Notre-Dame Auxiliatrice en l’église de la Ressource qui lui est dédiée et à l’oratoire de Beaumont consacré à Notre-Dame de Fatima. Récit d’un pèlerinage.

Il est ressuscité ! n° 153 – Juillet 2015

François, « ami de l’Époux »

Tandis que des épiscopaux s’organisent pour exercer une certaine “ pression ” en vue du prochain synode, le pape François va son chemin, “ un chemin de catéchèses ” sur la famille, afin d’admirer et promouvoir « la beauté du mariage chrétien, un sacrement qui se réalise dans l’Église et qui fait aussi l’Église, en initiant une nouvelle communauté familiale. »

Les trois mots du Pape

Nous serons tous des musulmans

Encyclique Laudato Si ’, Mi ’ Signore
Loué sois-Tu, mon Seigneur !

Rien de plus franciscain que cet appel du pape François dans son encyclique sur l’écologie intégrale, autrement dit catholique : englobant le tout de la création et toutes les créatures. Commentaire le mois prochain, avec un « cœur ouvert », selon le vœu de notre Saint-Père.

Pie IX

Le 150e anniversaire du Syllabus

L’année dernière, le cent cinquantième anniversaire du Syllabus fut négligé, oublié. Pourtant, notre Père, l’abbé de Nantes, l’a toujours considéré et célébré comme la charte de la Chrétienté des temps passés, mais aussi de celle qui renaîtra demain, certes moderne, mais gouvernée par les mêmes principes, pour favoriser et prolonger le redressement de l’Église.

Marins et missionnaires

“ Marins et missionnaires ” en Océanie

La visite d’une belle exposition au musée de la Marine est l’occasion de se rappeler la belle histoire de l’établissement des maristes en Océanie avec l’aide et l’appui de l’amiral Dupetit-Thouars et de ses marins ; une magnifique épopée, catholique et française, qui illustre notre doctrine missionnaire et coloniale.

La Ligue

La Ligue : Messages de paix

Dans l’Église ou dans le monde, qui comprend la paix, la vraie, celle qui vient de Dieu ? Qui nous la montre à l’œuvre, hier comme aujourd’hui ? Qui rappelle sans cesse les conditions concrètes, politiques et religieuses, de sa victoire finale ? Qui dans l’Église travaille à la mettre en œuvre, concrètement, malgré tant d’oppositions sournoises ?

La Renaissance catholique au Canada

Frère Flavien Laplante : II. Un cœur Missionnaire Jusqu’au bout

Lorsqu’en 1949, frère Flavien revient à Diang après un premier séjour au Canada, il a hâte de se remettre au travail. Avec l’accord de ses supérieurs, il veut développer les œuvres entreprises à l’occasion de la guerre et s’occuper des 65 000 pêcheurs de la côte Est de la baie du Bengale, afin de leur montrer en actes et en paroles la charité du Christ et l’amour de la Vierge Marie. C’est ce cœur que nous allons voir à l’œuvre, jusqu’au bout, malgré toutes les difficultés et le bouleversement qui résulteront du concile Vatican II.

Nouvelles rubriques publiées

Jesus-remet-les-cles-a-Pierre-Chartres-Saint-Aignan-m

APOLOGÉTIQUE TOTALE :
De la crédibilité à la foi

Nous avons fait une métaphysique totale, une esthétique totale, une politique totale, nous allons tenter une apologétique totale. Dans ce chapitre d’introduction, nous allons définir ce qu’est l’apologétique, de telle manière que celui qui ne sait pas du tout ce que c’est, non seulement le comprenne clairement, mais apprécie cette étude, désire la faire sienne, s’en enrichir, à cause de tous les bons fruits que l’on en tire.

Dupouey-chapeau

Pierre-Dominique et Mireille Dupouey

C’est l’histoire des époux chrétiens Pierre-Dominique et Mireille Dupouey qu'il nous faut raconter. Leur exemple est un trésor de circumincessante charité, doublé d’un miracle de la grâce. Leur « secret » ? Un cœur à cœur qui jamais ne cessa de battre, jamais ne faiblit, parce que, dès le commencement, il se fixa « en Dieu », dans le Cœur du Christ et de l’Immaculée !

Vidéos du catéchisme

SC04

39e leçon : Notre religion est un amour : le Sacré-Cœur de Jésus

Notre religion est un amour et c’est bien pourquoi notre Père aura à coeur de bien expliquer aux enfants les tenants et aboutissants de la dévotion au Sacré-Coeur, telle qu’elle a été révélée à sainte Marguerite-Marie, et pratiquée par le bienheureux Père de Foucauld.

catechisme37-chapeau

38e leçon : La journée, l’année, la vie chrétiennes

Que de bons conseils donne ici notre Père en complétant heureusement l'enseignement du catéchisme. La vie chrétienne est envisagée dans sa totalité, car c'est sous l'impulsion d'un triple amour que le chrétien va faire l'apprentissage du Ciel ici-bas, celui de Dieu et du prochain, mais de soi-même aussi.

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

Cabinet Viviani

5. La République dans la guerre (1914-1915)

Jusqu’ici nous avons suivi surtout les événements militaires parce qu’ils étaient d’une importance absolument capitale. Maintenant, nous allons étudier ce que le pays légal, ce que la France dans ses institutions, son gouvernement, devenaient à travers ce cataclysme. Dans une deuxième partie nous évoquerons les opérations sur le front d’Orient.

bataille-yser-chapeau

4. La Belgique invaincue, la France assiégée

En septembre 1914, les commandements allemands et français tentent chacun d’envelopper l’armée adverse par le nord. Cela provoque un étirement du front vers le nord, appelé « la course à la mer ». Durant l’année 1915, le commandement français va multiplier les offensives meurtrières pour tenter de percer le front, mais elles se heurtent toutes au système de défense allemand. Seul le général Pétain obtient des succès ponctuels, en particulier à Vimy.

portrait-cp-chapeau

Charles Péguy

Il y a 100 ans, le 5 septembre 1914, mourrait sur le champ de bataille Charles Péguy. Dreyfusard, mais ami de sainte Jeanne d’Arc, socialiste, mais découvrant d’expérience que le socialisme est chose dangereuse, irréalisable, antimilitariste qui aime le métier militaire, anticlérical dont la conversation est avec les saints qui ont fait la douce France et qui trouve auprès de Notre-Dame de Chartres l’apaisement de son cœur. Notre Père nous livre « le secret de Péguy ».