La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

Au-Canada_1988_2

Le bonheur d’un “ ouvrier de la première heure ”

En considérant les événements qui ont conduit ma vie, une petite vie de prêtre sans grandeur, j’ai admiré la prodigieuse Sagesse de Dieu. Elle savait ce qu’il me fallait. Dieu, pénétrant le secret de mon cœur, en a connu surtout les faiblesses, et les forces. Il m’a procuré la vie qui me serait la plus convenable, la plus favorable, pour mon salut, pour le salut d’autres âmes, et pour sa gloire à Lui. 

Calvaire-Bradi-Barth-chapeau

La Croix, victoire de Jésus-Marie

Ces deux fêtes de l’Exaltation de la Sainte Croix et de Notre-Dame des Sept Douleurs sont liées l’une à l’autre. Durant l’été, une fête de Jésus et une fête de la Vierge Marie alternent, afin de bien montrer que si Jésus est le Sauveur du monde, notre Sauveur, la Sainte Vierge est notre corédemptrice. Elle nous sauve avec Jésus et grâce à eux, nous pouvons espérer échapper à ce monde mauvais pour connaître tous ensemble les joies de la vie éternelle.

Il est ressuscité ! n° 143 – Septembre 2014

Paul VI et Soeur Lucie

Paul VI, le faux prophète, et la messagère de Notre-Dame

L’oraison funèbre de Paul VI est un chef d’œuvre de notre Père, prière éloquente pour le repos de son âme, jointe à l’adoration de la Majesté divine, irréprochable en ses jugements, pour tourner in fine à la confiance en la miséricorde divine. Mais le béatifier, c’est vraiment perdre le sens absolu du bien et du mal ! C’est porter à son comble la « désorientation diabolique » dont l’Église et le monde sont la proie depuis la mort de ce Pape. Car les résultats de son pontificat sont là.

Cécile

Sainte Cécile, vierge et martyre

La sainte patronne des musiciens ! Il serait temps de nous intéresser à elle ! Ne serait-ce que pour lui demander la grâce de l’imiter. D’autant plus que, nous rappelait le pape François, « la persécution contre les chrétiens est aujourd’hui plus forte qu’aux premiers siècles de l’Église. Il y a aujourd’hui plus de chrétiens martyrs qu’à cette époque-là. » Commentaire du dernier oratorio de frère Henry…

Passion

L’Évangile de Jésus-Christ
VIII. La Passion du Seigneur

Il nous faut la méditer avec au cœur le sentiment de la force de Notre-Seigneur et de son enthousiasme au sens plénier du mot. Enthousiasme veut dire : Dieu en nous. Et le Dieu qui est “ en nous ” est enthousiaste de la souffrance à laquelle il se livre pour le salut du monde. Parti pour vaincre, il est victorieux !

logo-ligue

La Ligue : La grâce de nos “ camps-retraites ”

Nos camps CRC ne sont pas une évasion dans le confortable et l’irresponsable univers des loisirs, loin de là. C’est donc dans le contexte dramatique de l’attente de l’obéissance de notre Père aux demandes du Ciel, qu’ils se sont déroulés, en tâchant, à leur manière, et au gré de leurs activités, de s’opposer à l’apostasie, de réfuter ses mensonges, de consoler le Cœur Immaculé de Marie, de beaucoup prier pour le Saint-Père et pour l’Église.

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

portrait-cp-chapeau

Charles Péguy

Il y a 100 ans, le 5 septembre 1914, mourrait sur le champ de bataille Charles Péguy. Dreyfusard, mais ami de sainte Jeanne d’Arc, socialiste, mais découvrant d’expérience que le socialisme est chose dangereuse, irréalisable, antimilitariste qui aime le métier militaire, anticlérical dont la conversation est avec les saints qui ont fait la douce France et qui trouve auprès de Notre-Dame de Chartres l’apaisement de son cœur. Notre Père nous livre « le secret de Péguy ».

taxis-de-la-marne-chapeau

3. Septembre 1914, le miracle sauveur de la Marne

Après les défaites et la retraite françaises et anglaises du mois d’août sur le front nord-ouest, le coup de boutoir opposé par la Ve armée française à la IIe armée allemande à Guise conduit les généraux allemands à modifier leur plan d’attaque : Von Kluck décide alors de prendre Paris par l'est au lieu de l'attaquer à l'ouest comme prévu, mais pour ce faire, il va présenter le flanc de son armée à la contre-attaque française, faute stratégique irréparable pour les Allemands. Pour éviter l’encerclement, ces derniers sont contraints de retraiter. C’est la grande victoire française de la Marne. Au même moment, sur le front est, Castelnau et Sarrail sauvent la forteresse de Verdun malgré l’inertie de Joffre.

Morhange

2. Août 1914, le baptême du feu

Le premier mois de la guerre voit la mobilisation des armées de chaque belligérant et les offensives allemandes ; offensive mineure dans l’est de la France destinée à faire diversion pour couvrir l’offensive majeure prévue par le plan Schlieffen, en Belgique puis dans le nord de la France. La ruse fonctionne si bien que le peu de forces françaises dans ce secteur ne peut arrêter l’avance allemande. Pourtant le coup de boutoir victorieux de Guise va avoir des conséquences considérables, permettant la fameuse victoire française de la Marne (septembre 1914).

Il est ressuscité ! n° 142 – Août 2014

Paul VI

Paul VI, anti-Pie X

En 1993, Jean-Paul II décidait d’introduire la cause de béatification de Paul VI, son prédécesseur dont il se disait le « fils spirituel ». L’abbé de Nantes, notre Père, comprit que l’intention de Jean-Paul II était de « se canoniser pour ainsi dire lui-même, et de décanoniser Pie X ».

Saint Pie-X

« Notre charge apostolique », lettre de saint Pie X, du 25 août 1910

« Notre charge apostolique nous fait un devoir de veiller à la pureté de la foi et à l’intégrité de la discipline catholique, de préserver les fidèles des dangers de l’erreur et du mal, surtout quand l’erreur et le mal leur sont présentés dans un langage entraînant qui, voilant le vague des idées et l’équivoque des expressions sous l’ardeur du sentiment et la sonorité des mots, peut enflammer les cœurs pour des causes séduisantes mais funestes. »

La « désorientation diabolique » est à son comble !

L'abbé de Nantes en 1947

Les débuts de l’abbé de Nantes

Récit d’un pèlerinage de communauté, à l’occasion du 90e anniversaire de naissance de notre Père : trois jours à Grenoble et à Lyon sur les lieux mêmes où il vécut une partie de sa vie, question de se rendre compte comment il a passé avec enthousiasme tous les stades de la vie mystique, mais aussi pour mesurer à quel point le diable a tenté de le dévier de sa voie et, n’y arrivant pas, de l’écraser.

Le catéchisme télévisé

catechisme37-chapeau

38e leçon : La journée, l’année, la vie chrétiennes

Que de bons conseils donne ici notre Père en complétant heureusement l'enseignement du catéchisme. La vie chrétienne est envisagée dans sa totalité, car c'est sous l'impulsion d'un triple amour que le chrétien va faire l'apprentissage du Ciel ici-bas, celui de Dieu et du prochain, mais de soi-même aussi.

Sans-titre-chapeau

37e leçon : Les vertus

Après son analyse sévère des vices, notre Père veut nous encourager en décrivant les vertus qui leur sont opposées. Elles sont en nous comme autant d'inclinations à faire le bien, à condition d'être entretenues par une bonne éducation ; et comme le Bon Dieu ne ménage pas sa grâce à qui lui demande, le vertueux devient sage, il se sait sur le chemin du Ciel et jouit dès ici-bas d'un vrai bonheur.

La Renaissance catholique au Canada

francois-pierre-chapeau

13 octobre 2014 : 1950e anniversaire du martyre de saint Pierre

Le pape François a souvent tourné notre regard vers la figure de saint Pierre. Le 24 novembre 2013, il a exposé et vénéré le coffret des reliques de saint Pierre durant le Credo. Voilà qui nous invite à approfondir notre connaissance de la vie et de la mort du chef des Apôtres, ainsi que notre dévotion à son égard. Margherita Guarducci, une épigraphiste italienne éminente, a mené une enquête scientifique approfondie sur la date exacte et les circonstances du martyre de saint Pierre, ainsi que sur le lieu de son ensevelissement. Voici ce qu’elle nous apprend.