La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Méditations

La tentation au désert

Ce récit de la tentation du désert marque l’entrée dans la vie publique de Notre Seigneur. Et si l’Église nous fait méditer sur ce texte au commencement du Carême, c’est parce que nous autres aussi, nous avons, à notre petite mesure, à entrer dans le désert. Cette provocation du démon par le Fils de Dieu fait homme, cette tentation au désert reste comme une leçon pour toute l’humanité.

La douceur du Cœur de Jésus envers ses premiers disciples

La méditation de ce récit évangélique de la pêche miraculeuse est tout à fait ravissante. Elle nous fait découvrir la tendresse, la douceur, la suavité de Notre Seigneur au milieu de ses disciples lorsque se produit cet événement historique qui a été le trésor de leur vie.

Il est ressuscité  ! n° 160 – Février 2016

Saint-Jean-Patmos

L’Apocalypse, révélation de la miséricorde

Saint Jean l’Évangéliste, le disciple que Jésus aimait, a reçu des lumières singulières sur l’enseignement de son Maître, contemplées avec un regard d’aigle, et fidèlement rapportées dans son Évangile. Le livre de l’Apocalypse contient cette « Parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ : toutes ses visions », dont la première a pour théâtre la terre où Jésus « marche », au milieu de l’Église. La seconde a aussi la terre pour théâtre, mais vue du Ciel.

L’Apocalypse de saint Jean. (2) L’avenir (suite)

Le chapitre 11 de l’Apocalypse nous a montré que le Temple de Dieu est désormais dans le ciel, d’où Jean a entendu une voix puissante crier à Pierre et Paul ressuscités : “ Montez ici ! ” Est-ce le dénouement de l’histoire ? Une Nouvelle Alliance, et voici son arche : “ Une Femme ! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête. ”

La Ligue

La Ligue  : «  Mais priez mes enfants  !  »

Le Ciel attend de nous une prière qui nous obtienne la grâce de la vérité dans l’esprit pour bien servir l’Église, et la grâce de la charité dans le cœur pour compatir aux grandes souffrances de ses membres. Les activités de ce mois, voeux perpétuels, pélerinage à Pontmain, étude des psaumes et actualités nous ont rappelé cette volonté de notre Dieu et ont ravivé le désir de la mettre en pratique.

Carnet de carême 2016

Pere-Lenoir04

Carême 2016 avec le Père Lenoir

Si des milliers de soldats moururent dans de si beaux sentiments, ce fut grâce à leurs aumôniers. Au moment même où la République les traitait de “ planqués ”, ils se dévouaient dans les postes les plus dangereux, se sacrifiant pour convertir et sauver leurs frères. Le Père Lenoir en était. Son cœur brûlait d’amour pour Jésus-Hostie et la Très Sainte Vierge. Cette dévotion se traduisait par un unique désir : sauver les âmes ! Mettons-nous à son école et, puisque nous ne pouvons imiter sa vie au Front, demandons-lui de nous communiquer ce zèle ardent du salut des âmes.

Il est ressuscité    ! n° 159 – Janvier 2016

Pape François, notre père, «  gardez-vous à droite, gardez-vous à gauche  !  »

Le cardinal Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens a proposé une « réflexion théologique » à l’occasion du cinquantième anniversaire de la déclaration conciliaire Nostra ætate. Ni document magistériel, ni enseignement doctrinal, le texte se veut, est-il précisé dans la préface, un instrument pour de futures discussions. N’attendons pas…

L’Apocalypse de saint Jean. (2) L’avenir

Après la vision du Christ « marchant » au milieu de l’Église, de ses Églises d’Asie, Église militante ici-bas, voici une nouvelle révélation, concernant « ce qui doit arriver plus tard ». Suite du commentaire littéral de l’Apocalypse du chapitre 4 au chapitre 11 inclus.

Pierre Lambert  : l’honneur d’être phalangiste

Le 16 mai 2015, notre ami Pierre Lambert rendait sa belle âme à Dieu. Parmi les premiers, il prononça son acte d’allégeance à la Phalange, en août 1985. Son caractère fort était largement atténué par une douce humilité faite d’affection, de reconnaissance, d’estime des autres, qui le rendaient si attachant. Il avait conscience, tout d’abord, de la richesse inouïe de la doctrine de notre Père, et il avait compris qu’il fallait travailler pour se l’approprier. Il avait compris aussi que la CRC était un combat contre Satan, et donc que les coups durs étaient inévitables. Voilà pourquoi il demandait chaque jour la grâce de la fidélité et aurait voulu que tous les phalangistes, guidés par les frères, s’attellent à la pratique de la vertu et à l’étude de la doctrine, gardant ainsi la vraie joie chrétienne.

La Ligue

La Ligue  : Sans Elle, vous ne pourrez rien faire  !

La grâce de ce temps de Noël fut d’entrer, par la science des Écritures de notre frère Bruno, dans les pensées du Cœur Immaculé de Marie. Méditant les psaumes, Elle comprenait qu’Elle était la fille de Sion, l’aboutissement de toutes les grâces de Dieu, depuis Abraham jusqu’à saint Joseph…

La Renaissance catholique au Canada

UNE CONGRÉGATION RELIGIEUSE
DANS LA RÉVOLUTION CONCILIAIRE ET LA RÉVOLUTION TRANQUILLE

L’impact du concile Vatican II et de la Révolution tranquille sur les communautés religieuses est rarement traité au Québec, sinon d’une manière expéditive dans le dernier chapitre des monographies d’anniversaire de leur fondation… tandis que se profile leur disparition. Dominique Laperle vient combler ce manque dans un livre intéressant qui retrace l’évolution entre 1955 et 1985 de la congrégation canadienne-française jadis la plus florissante : les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, dont l’origine remonte à la renaissance catholique du Canada français au milieu du 19e siècle.

Centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918

Francais-artillerie02

6. LES ANNÉES PÉTAIN
I. VERDUN, LA GLOIRE HÉROÏQUE (1916)

Tandis que le généralissime Joffre et, dans son ombre, se voyant déjà le grand victorieux, Foch, préparaient leur grande offensive sur la Somme, Pétain, lui, était beaucoup plus réservé. L’année 1916 s’annonçait mal. D’inquiétants craquements commençaient déjà à se faire sentir du côté où Joffre ne voulait pas les voir : Verdun.

Cabinet Viviani

5. La République dans la guerre (1914-1915)

Jusqu’ici nous avons suivi surtout les événements militaires parce qu’ils étaient d’une importance absolument capitale. Maintenant, nous allons étudier ce que le pays légal, ce que la France dans ses institutions, son gouvernement, devenaient à travers ce cataclysme. Dans une deuxième partie nous évoquerons les opérations sur le front d’Orient.

bataille-yser-chapeau

4. La Belgique invaincue, la France assiégée

En septembre 1914, les commandements allemands et français tentent chacun d’envelopper l’armée adverse par le nord. Cela provoque un étirement du front vers le nord, appelé « la course à la mer ». Durant l’année 1915, le commandement français va multiplier les offensives meurtrières pour tenter de percer le front, mais elles se heurtent toutes au système de défense allemand. Seul le général Pétain obtient des succès ponctuels, en particulier à Vimy.

Carnet de préparation à la fête de Noël

abbe-poppe

Avent 2015 avec l’abbé Édouard Poppe

Sans avoir eu connaissance des événements de Fatima, le bienheureux Édouard Poppe mit en pratique par toute sa vie les demandes de l’Ange et de Notre-Dame. Comme les trois pastoureaux, la Vierge Marie l’attira sur son Cœur et lui apprit à L’aimer, à La prier, à se sacrifier en esprit de réparation. Sa courte vie ne fut qu’une consécration à Marie-Médiatrice et une offrande unie au Sacrifice de Jésus.

Nouvelles rubriques publiées

Henri-Gheon-chapeau02

Henri Ghéon

Le 13 juin 1944, s’éteignait Henri Ghéon, le dramaturge catholique qui sut attirer des foules émues au théâtre sans jamais pourtant connaître la gloire. Une vie étonnante où la quête du Beau et de l’Art fut le théâtre – le vrai ! – du combat de la nature et de la grâce, puis du triomphe de celle-ci. Il porta alors du fruit en abondance : une centaine de pièces qui renouvelèrent l’art théâtral et magnifièrent la vie des saints qu’il aimait, reflet de la Beauté et de la Bonté divines dont il s’était voulu l’humble troubadour pour aider au salut des âmes.

Jesus-remet-les-cles-a-Pierre-Chartres-Saint-Aignan-m

APOLOGÉTIQUE TOTALE :
De la crédibilité à la foi

Nous avons fait une métaphysique totale, une esthétique totale, une politique totale, nous allons tenter une apologétique totale. Dans ce chapitre d’introduction, nous allons définir ce qu’est l’apologétique, de telle manière que celui qui ne sait pas du tout ce que c’est, non seulement le comprenne clairement, mais apprécie cette étude, désire la faire sienne, s’en enrichir, à cause de tous les bons fruits que l’on en tire.

Vidéos du catéchisme

40E LEÇON : NOTRE RELIGION EST UN AMOUR : LE CŒUR IMMACULÉ DE MARIE.

Toute notre religion se résume en un symbole, celui de l’union du Cœur de Jésus et de Marie. Après la dévotion au Sacré-Cœur, notre Père explique la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, révélée par Notre-Dame de Fatima, et comment nous devons y correspondre.

SC04

39e leçon : Notre religion est un amour : le Sacré-Cœur de Jésus

Notre religion est un amour et c’est bien pourquoi notre Père aura à coeur de bien expliquer aux enfants les tenants et aboutissants de la dévotion au Sacré-Coeur, telle qu’elle a été révélée à sainte Marguerite-Marie, et pratiquée par le bienheureux Père de Foucauld.