La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly, PDF & Email

Jeudi 12 mars

Taches aux bras

AU voisinage du coude droit se trouve une tache de forme étoilée, reliée à la coulée de sang de l’avant-bras par une série de gouttelettes. Cette tache de sang prouve que le Suaire enveloppait le bras au point d’être en contact avec le coude. Or, malgré le contact, il n’y a pas d’image de corps, mais seulement cette tache de sang. Comment cela se fait-il  ?

Cela nous dévoile la manière dont se sont faites les taches. Dans un premier temps, le Linge fut au contact du corps  : les taches de sang s’y sont imprimées. Dans un deuxième temps, le Linge fut déployé, “ bien tendu à plat ” par des Anges, nous dit notre Père. Alors, l’impression de la silhouette corporelle s’est faite. Ainsi, les taches de sang au coude sont en dehors de leur emplacement réel  !

Quant au sang qui paraît sur les avant-bras, nous voyons qu’il a coulé dans deux directions très légèrement divergentes, selon les deux inclinaisons que suivaient les bras de Jésus lorsqu’il se redressait sur ses pieds pour nous parler, ou bien lorsqu’il était affaissé, épuisé par l’effort.

Lorsque je succomberai à la tentation, je me relèverai courageusement en reprenant mes résolutions de carême.

«  Ô Sang brûlant du Sacré-Cœur, accordez-moi d’être embrasé de ce feu que vous êtes venu apporter sur la terre.  »

Colorier la forme étoilée en dehors de l’image du bras droit.

Photographies du Saint Suaire

Précédent    -    Suivant