La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Nouveautés sur le site

L'ÉVANGILE DE SAINT MARC
XI. La Passion de Notre Seigneur (III)

Nous méditons le récit de la Passion avec au cœur le sentiment de la force de Notre Seigneur. Le Dieu qui est en lui est enthousiaste de la tâche à laquelle il s’applique, de l’œuvre qu’il est en train d’accomplir. Après un moment d’angoisse, d’effroi, il se relève avec courage, désire souffrir par amour pour nous avec un très grand zèle.

Notre vocation à l’Amour

Ô mon Jésus, je vous adore ici présent au Tabernacle. Je veux ce matin contempler votre Sainte Trinité, Source de tout amour, de toute charité, de toute générosité, de toute communauté. Non, vous n’êtes pas un Dieu solitaire se contentant de s’aimer Lui-même et rien hors de Lui. Mais vous êtes Père, Fils et Saint-Esprit. Avec tous les mystiques catholiques de tous les temps, je suis invité à baigner dans cette joie de la contemplation de votre Trinité sainte.

Mysterium Fidei

Les catéchèses du pape François depuis novembre 2017 ont porté sur l’Eucharistie « pour découvrir comment à travers ce mystère de la foi resplendit l’amour de Dieu ». C’était déjà l’intention du concile Vatican II. Mais cinquante ans ont passé et que  voyons-nous ? et pourquoi ?…

Le pape François nous répond

À qui s’adresse le pape François dans l’Exhortation apostolique Gaudete et Exultate, datée du 19 mars 2018 ? « À chacun d’entre nous ». Mais par sa condamnation du « gnosticisme » et du « pélagianisme », c’est bien l’opposant au concile Vatican II qui est visé ; au-delà de sa personne, c’est le corps social, juridique, dogmatique, liturgique du concile de Trente.

logo-ligue

La Ligue  : Par Elle, avec Elle, et en Elle

Elle ? C’est l’Immaculée Conception. Elle ? C’est aussi, mais sur terre, la Phalange de l’Immaculée, à qui son fondateur a donné pour vocation ultime de témoigner et de défendre la vérité des apparitions et du message de Notre-Dame à Fatima. C’est animé de cet esprit de vérité-charité CRC, que se sont déroulées toutes les activités du mois.

Notre-Dame de Fatima, hier et demain

Le Message de Fatima invite les hommes à la résipiscence sans laquelle les calamités d’ici-bas ne sont que le prélude des châtiments éternels. C’est la leçon très sage, très ferme de la Reine du Ciel, « comme un cri lancinant d’une mère qui voit s’ouvrir devant ses enfants des abîmes insondables ».

Il est ressuscité

N° 187 – Mai 2018

Sommaire du numéro 187 de mai 2018 de notre bulletin mensuel Il est ressuscité !

Besoin de l’Esprit-Saint pour l’œuvre de la Phalange de l’Immaculée

Comme il est bon dans cette fête de la Pentecôte où nous recueillons les fruits de votre Passion, de votre Résurrection et de votre Ascension, ô Jésus, comme il est bon, comme il est vrai, comme il est beau, de travailler au règne de Jésus sur la terre par la force de son Esprit Saint dans l’Église catholique romaine ! Alors pourra se construire la Communion phalangiste de la CRC, œuvre de vérité, d’amitié, de charité, œuvre d’un combat tout spirituel pour Dieu, pour la Patrie et pour le Roi.

Jésus est monté au Ciel avec son Corps

J’ai besoin de penser que Jésus est au Ciel avec la Sainte Vierge et tous ceux que j’ai connus et qui sont morts saintement. Tout ce monde-là vit là-haut et nous allons les rejoindre. Mais si quelqu’un avait des doutes, qu’il sache que ces doutes viennent du démon et peuvent nous conduire en enfer. Alors, soyons fidèles à ce que l’Église nous a toujours enseigné en croyant que Jésus est monté au Ciel avec son Corps glorieux.

Pureté et délicatesse de la vraie charité

L’Église en ce 6e dimanche de Pâques nous demande de méditer sur le commandement que Jésus a donné à son Église avant son Ascension : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés» En un temps où la charité d’un grand nombre s’est refroidie, il nous est bon de revenir à l’enseignement traditionnel de l’Église sur la charité. Notre Père, en fidèle disciple de saint Jean de la Croix, nous apprend à discerner les signes d’une vraie charité surnaturelle tout en dénonçant le romantisme qui en est la caricature empoisonnée.

La parabole de la vigne

En ce 5e dimanche de Pâques, l’Église nous donne à méditer la parabole de la Vigne qui est d’une richesse inépuisable. Saint Jean nous a déjà montré comment Notre Seigneur, par sa polémique, menaçait les pharisiens indociles d’être retranchés du Royaume de Dieu. Dans cette parabole de la vigne, Jésus veut donner à ses disciples l’assurance indéfectible que par leur fidélité, ils sont déjà entrés dans la vie éternelle.

8. Les années Pétain (III) – La gloire éclipsée

Les légendes naissent le jour de l’événement, dit très bien Gaxotte. Ainsi la légende d’un général Foch prenant le contrôle de la guerre et donnant l’impulsion de la victoire. La vérité, établie clairement par les historiens les plus modernes, c’est que partout où la tactique de Pétain a été suivie et obéie, ce fut la victoire. Partout où elle a été critiquée, repoussée au profit des consignes opposées de Foch, le front a crevé, provoquant le désastre. Mais l’histoire a été défigurée séance tenante, dans les gazettes, où il n’est plus jamais question de Pétain.

Les trois fonctions du bon Pasteur

Le passage d’Évangile que l’Église nous donne à méditer en ce 4e dimanche de Pâques nous parle de Jésus, notre Bon Pasteur. Ayons à cœur de demander toute cette journée à Notre Seigneur de nous donner les bons Pasteurs dont nous avons besoin afin qu’ils paissent enfin le troupeau chrétien en son Nom pour lui enseigner la vérité, le nourrir, le soigner et le conduire sur le chemin de la vie éternelle.

Le vrai message de Jésus Ressuscité à ses disciples et à ses Apôtres

Nous vivons dans un temps où il est difficile de vivre en bons chrétiens. Nous passons par bien des tribulations, autant matérielles que morales, mais si nous restons fidèles à Notre-Seigneur, plus nous avancerons dans la vie en portant notre croix, plus la certitude de la résurrection glorieuse sera notre espérance.

Moscou, Paris et Rome

L’actualité est à Rome avec la publication de la lettre Placuit Deo, à Moscou, avec la réélection du Poutine dont le discours est une leçon de sagesse nationaliste, enfin en France où le sacrifice d’Arnaud Beltrame s’inscrit dans la tradition des “ rédempteurs ” de Notre-Dame de la Merci. Mais attention de ne pas oublier les jugements que notre histoire coloniale nous dicte, empreints de bienveillance, d’estime et de confiance à l’égard des peuples musulmans associés longtemps à notre destin national.

In memoriam : en hommage à Louis de Monterno.

L’Immaculée Conception ultime recours  : La lettre Placuit Deo, lettre d’apostats

Adressée par la Congrégation pour la doctrine de la foi aux évêques de l’Église catholique, la lettre Placuit Deo, « entend mettre en évidence quelques aspects du salut chrétien ». Mais elle ne nous dira pas de quoi le Christ nous sauve ni ne mentionnera l’instrument du salut : la Croix.

logo-ligue

La Ligue  : Jésus et Marie, centre et mesure de toutes choses.

La prédication de frère Bruno lors de cinq prises d’habit, sa magistrale analyse de Placuit Deo, sa réfutation de l’encyclopédie de Mgr Doré sur “ Jésus ”, sa conférence d’Actualités, la retraite de Semaine sainte, celle des enfants prêchée par frère Gérard, attestent que la Phalange de l’Immaculée poursuit sa lutte contre les gnostiques de notre temps.

N° 186 – Avril 2018

Sommaire du numéro 186 d’avril 2018 de notre bulletin mensuel Il est ressuscité !

L’Évangile de la Sainte Face

Ô mon Dieu, je me mets en votre présence en me remémorant votre Sainte Face avec des sentiments d’adoration, de foi, de respect immense et d’amour ; mais aussi de reconnaissance et de joie. Il est impossible qu’un si grand miracle, un si grand mystère ait été donné au vingtième siècle sans qu’il ne corresponde à de grands desseins d’amour miséricordieux pour le monde.

Contre le modernisme, en cette nuit pascale renouvelons nos promesses du Baptême

Au cœur de cette veillée pascale, nous devons renouveler les promesses de notre baptême. Sachez bien que vous ferez un acte extraordinairement important qui vous vaudra la vie éternelle, parce que celui qui croit et sera baptisé sera sauvé et celui qui ne croira pas ou ne croira plus, sera condamné. En nos temps d’apostasie, n’allez pas flancher, sachez que vous êtes de ce nombre des élus qui croit et sera sauvé éternellement.