La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

Nouveautés sur le site

L'ÉVANGILE DE SAINT MARC
VII. Les mystères douloureux à Jérusalem  : la mortelle dispute

Nous entrons maintenant dans la dernière partie de l’Évangile, les mystères douloureux de Jésus. Les Apôtres n’ont pas encore compris, ils ne comprendront pas jusqu’à la fin de l’Évangile. Jésus a permis cet endurcissement pour que nous ne supposions pas qu’ils avaient transformé ses paroles. Après ce ministère laborieux, il monte à Jérusalem et les autres sont effrayés. Lui seul savait où il allait et dans quel but : c’était pour son sacrifice prédit par Isaïe.

La tentation de Jésus au désert

Ce récit de la tentation de Jésus au désert est pour nous un avertissement très net. Au début de ce carême, il ne faut pas dire : je vais écouter Jésus parler et je me mettrai en marche si Jésus correspond à mon attente. C’est moi qui dois me convertir en me repentant de mes péchés, en les confessant. C’est assez dire qu’il faut nous mettre dans la disposition de nous repentir de nos péchés, de faire place nette dans notre âme sous peine de ne pas entrer dans l’Évangile par la bonne porte.

Carême 2018 avec sainte Marie de Jésus Crucifié

Nous fêterons bientôt les cent quarante ans de la naissance au Ciel de Sainte Marie de Jésus Crucifié. Sa vie extraordinaire n’est pas imitable. Mais nous pouvons recueillir ses enseignements et, à son exemple, tâcher de pratiquer une obéissance exacte, une grande simplicité, et surtout vivre dans une plus profonde et continuelle intimité du Cœur de Jésus-Marie et des saints. Au moment où nos frères du Moyen-Orient témoignent de leur foi jusqu’au martyre, découvrons la vie stupéfiante de cette petite Syrienne devenue carmélite converse.

Guérison et purification d’un lépreux

En ce 6e dimanche du temps ordinaire, l’Église nous donne à méditer un extrait de l’Évangile de saint Marc qui nous fait connaître Jésus et nous montre la compassion de son divin Cœur en face de la misère humaine représentée par ce lépreux.

logo-ligue

La Ligue  : Dieu, la paix et la guerre

Joie pour l’intelligence de comprendre le principe et le fondement de l’erreur, cause de l’apostasie. Joie pour le cœur de goûter et de pratiquer la vérité opposée au gré de nos activités CRC : sorties et sujets d’étude de la Permanence, action phalangiste à Poitiers, pèlerinage à Pontmain, session à la Maison Saint-Joseph, etc., et de militer ainsi efficacement pour la résurrection de l’Église en disciple de l’abbé de Nantes.

La démocratie, c’est la guerre  !

Alors que se prépare un « choc migratoire » aux conséquences prévisibles incalculables et que les foyers de tension se multiplient et s’intensifient, comment peut-on encore penser désarmer cette puissance infernale dérivées des « erreurs de la Russie » par un Mouvement d’Animation Spirituelle de la Démocratie Universelle, dont le Pape se considère comme le chef.

Veritatis Gaudium, charte universitaire du Masdu

La joie de la vérité, victorieuse de toutes les hérésies

Comme il fallait s’y attendre, l’encyclopédie Jésus de Mgr Doré réédite les attaques contre la virginité perpétuelle de Marie. Ce n’est que la reprise du libelle d’Helvidius, homme assez rustre, sans grande culture et d’intelligence bornée, publié à Rome à la fin du pontificat de saint Damase. Les découvertes archéologiques modernes parachèvent la réfutation de ses faux savants.

La religion du MASDU

Les actes de Vatican II sont imprégnés de l’hérésie personnelle du pape Paul VI, une nouvelle théorie de la religion comme « Mouvement d’Animation Spirituelle de la Démocratie Universelle », en abrégé MASDU. Aujourd’hui le pape François la professe en disciple, stérilisant ses efforts de réforme de l’Église et l’empêchant d’écouter les demandes de Notre-Dame de Fatima.

Syrie  : les leçons d’une histoire séculaire (2) Heurs et malheurs de la Syrie indépendante (1946 – 2000)

Le mandat français a marqué durablement la jeune nation syrienne, en lui laissant un bon mais aussi un mauvais héritage. Il nous faut voir maintenant comment ce corps vivant qu’est la Syrie a tiré parti de cette ambivalence ; cela nous conduira à comprendre les causes de la guerre de 2011 et à rétablir une part de vérité à l’encontre du matraquage médiatique.

Il est ressuscité

N° 184 – Février 2018

Sommaire du numéro 184 de février 2018 de notre bulletin mensuel Il est ressuscité !

L'ÉVANGILE DE SAINT MARC
VI. La formation des apôtres et des fidèles. L’humilité, l’obéissance, la pauvreté.

Dans la suite, Jésus va former ses apôtres et même les foules, il veut les faire entrer dans cette perspective de la croix et leur donner une morale en rapport avec ce qui va arriver.

Le sacrifice des deux colombettes

Comment vivre cette journée de la Chandeleur ? C’est bien simple. Une fois que nous aurons admiré ces trois saintes personnes de la Sainte Famille, nous ferons un retour sur nous-mêmes ; allons-nous choisir pour Jésus et Marie ? Si nous choisissons pour Jésus et Marie, nous allons nous consacrer à ce Cœur transpercé, à ce Cœur Immaculé de Marie, broyé de douleurs ; nous allons prendre parti pour eux de tout notre cœur.

Les mystères joyeux du règne de Jésus en Galilée

L’Église en ce 3e dimanche du temps ordinaire nous donne à méditer un court passage de l’Évangile de saint Marc qui se rapporte à la Première évangélisation de Notre Seigneur et nous fait connaître notre divin Maître. Nous pourrions dire que nous allons assister aux mystères joyeux du ministère pastoral de Jésus en Galilée.

Marcel Van

Marcel Van, ce jeune religieux vietnamien mort dans un camp de rééducation nord-vietnamien en 1959, est-il un saint ? La question vaut d’être posée parce que sa mystique, qui lui aurait été enseignée par sainte Thérèse, la Sainte Vierge et même Notre-Seigneur, se répand aujourd’hui chez les charismatiques et dans les communautés nouvelles, aussi bien que dans des milieux plus traditionalistes. Cette popularité correspond à un courant de spiritualité qui s’inscrit sans difficulté dans l’Église postconciliaire.

La joie d’être disciple

Comme il est merveilleux d’être disciple, de se sentir pris, emporté vers Dieu par un maître… Si les apôtres et tout particulièrement saint Jean en ont fait l’expérience éminente avec Jésus en personne, l’Église dispense généreusement une grâce analogue à ses enfants par le ministère de ses prêtres. Bienheureux sommes-nous si nous avons un homme de Dieu que nous aimons pour nous diriger dans la vie, toutes choses nous apparaîtront aimables et facilitées.

La Sainte Colombe – «  Je vous aime, ô Marie  !  »

Dans la Bible, la Colombe est une figure, un symbole tout à fait poétique de douceur, de pureté, de paix, mais aussi d’amour véhément. Le Saint-Esprit se manifeste sous la forme d’une colombe. Voyons comment, au jour du baptême de Notre-Seigneur, il y a une intime ressemblance entre la Colombe du Saint-Esprit et la Vierge Marie.

2018

Méditations de l’année 2018

La Ligue

La Ligue  : L’Épiphanie de Jésus-Marie

Outre la joie conviviale des retrouvailles, nos amis passèrent cette fin de semaine des 6 et 7 janvier, dans l’adoration théologique et biblique, liturgique aussi, du mystère de l’Épiphanie. Vécu hier par la Sainte Famille, la Phalange de l’Immaculée le revit aujourd’hui.

D’un centenaire à l’autre

En 2025, nous célèbrerons le centenaire des apparitions de l’Enfant Jésus et de sa Divine Mère à Lucie, en Espagne, à Pontevedra. Pour déjà nous y préparer, relisons l’entretien mémorable de sœur Lucie au Père Fuentes, dont le soixantième anniversaire, en décembre 2017, achevait l’année du centenaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima.

Le mystère du Christ Jésus

« L’encyclopédie », publiée sous la direction de Joseph Doré, et sous le titre Jésus, offre un état de notre apostasie qui prépare la victoire de l’islam, déjà acquise sans coup férir, je veux dire : pacifiquement. Par sa problématique typiquement “ moderniste ”, il est clair qu’elle ne nous met plus en présence du « mystère » de Jésus, car celui-ci consistait en l’affirmation selon laquelle Jésus est Dieu