La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

5. La religion de l’Alliance

1. Le phalangiste fonde son espérance sur la parole divine, révélation de l’Alliance que Dieu contracta dès les jours anciens avec les hommes, Alliance perdue et retrouvée, rompue sans cesse par le péché de l’homme, renouée infatigablement par la miséricorde du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, Dieu de Jésus-Christ, le même Dieu que celui des philosophes et des savants, devenu proche des hommes et ami de leur bonheur.

2. La Bible est la révélation de toute l’histoire sainte de Dieu avec les hommes, de la Genèse à l’Apocalypse, dévoilement mystérieux du sens de l’existence de chacun et de tous. Elle est le seul et unique livre sacré du phalangiste. Il le prend comme il l’a reçu de la sainte Église sa mère, dans ses deux Testaments, l’Ancien et le Nouveau, le caduc et le définitif, l’un annonçant, préparant et figurant l’autre, qui est la plénitude sans déclin.

3. L’Ancien Testament révèle le grand dessein de miséricorde de Dieu envers la famille humaine, sa créature déchue. Le salut est déjà promis à Adam et Ève, dans leur descendance. Dieu fait alliance avec Noé et sa lignée, à jamais. En Abraham seront bénis tous les peuples de la terre. Et bientôt l’Alliance mosaïque révèle et réalise l’élection d’Israël, son établissement dans la Terre promise et les dons divins d’une foi, d’une loi, d’un roi, d’une Ville sainte et d’un Temple, d’un culte voulu de Dieu et d’une sagesse inspirée, dans l’attente d’une Nouvelle et Éternelle Alliance. Celle-ci viendra avec le Messie promis, Jésus-Christ, Alliance ouverte à tous les peuples pour tous les temps, culte en esprit et en vérité, préparant la vie éternelle du Ciel, consommation de l’amour de Dieu avec les hommes.

4. Le phalangiste se sait héritier légitime de l’Israël ancien et membre de l’Église, Corps mystique du Christ. Sûr des promesses divines et de leur réalisation future complète, il médite la Bible à la lumière de la tradition et des enseignements de l’Église, pour connaître Dieu, ses desseins de Sagesse, ses volontés de Miséricorde, afin d’entrer dans son royaume dès cette terre et dans le Ciel.

La Bible demeure la forme immortelle de sa pensée supérieure et de sa prière mystique.

Précédent    -    Suivant