La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle
Print Friendly

L’ÉVANGILE DE PAUL

I. Introduction
De l’Ancien au Nouveau Testament

Saint PaulSI le psautier récapitule tout l’Ancien Testament, si les Évangiles nous donnent une connaissance du Christ dans son étape terrestre, dans son temps d’humiliation, les épîtres de saint Paul nous manifestent la grande mystique du Christ transcendant et immanent. Tel est l’Évangile de Paul, que nous allons étudier tout au long de cette retraite. Je ne dis pas «  l’Évangile selon saint Paul  », comme si saint Paul allait nous raconter la vie de Jésus comme un cinquième témoin – il n’a pas été témoin de la vie de Jésus –, mais il va nous dire sa “ bonne nouvelle ”, ce qu’il est chargé, lui, de révéler.

Paul est un pharisien qui passe au Christ, mais sans rompre avec l’Ancien Testament, car la révélation qu’il doit nous transmettre s’inscrit dans la lignée des Sages de l’Ancien Testament, accomplissement des prophéties que nous trouvons dans les livres sapientiaux. S’il y avait rupture, Paul romprait avec Jésus plutôt qu’avec l’Ancien Testament  ! En effet, il ose déclarer, ce qui est tout de même énorme  : «  Si nous avons connu le Christ selon la chair, nous ne le connaissons plus ainsi maintenant.  » Il ne veut plus connaître Jésus selon la chair, il ne l’a pas connu lui-même, il ne veut plus que l’on considère Jésus dans cette forme humiliée de son existence terrestre parce que, pour lui, cela fait obstacle à sa révélation qui est celle du Jésus céleste et glorieux, comme nous le verrons.

Mais, au bout du compte, en rupture avec Jésus, qui est lui-même en rupture avec l’Ancien Testament, l’Évangile de saint Paul va nous paraître une synthèse tout à fait incomparable, à la fois un accomplissement de l’Ancien Testament et une interprétation de l’Évangile.

À la différence de l’Évangile de saint Jean, qui est une composition à partir de narrations historiques des événements de la vie de Jésus par un témoin oculaire, et de leur interprétation, l’Évangile de Paul nous donne une révélation nouvelle du Christ, qui s’imposera comme le corpus doctrinal du Nouveau Testament.

Abbé Georges de Nantes
Extraits de S 63  :L’Évangile de Paul
Conférence du dimanche soir, 11 septembre 1983

 Pour en savoir plus >