Il est ressuscité !

N° 231 – Avril 2022

Rédaction : Frère Bruno Bonnet-Eymard


Lettre à Mgr Alexandre Joly
troisième partie

Les recours exercés par notre Père en 1997 constituèrent la voie tout à la fois providentielle et canonique que lui offrait l’Église pour déférer à l’Autorité romaine l’examen doctrinal de l’ensemble de ses critiques. Son refus de juger est la preuve négative de la vérité de ses accusations et de l’indéfectibilité de l’Église. Ainsi il nous a laissé un enseignement tiré des trésors de l’Église et entièrement dévolu à son service et à sa disposition.