Supplique à saint Joseph

Ô SAINT JOSEPH, en ce jour qui vous est consacré, nous voulons vous honorer et vous prier pour l’Église, avec une confiance sans limite en votre toute-puissance.

Nous proclamons vos vertus, nous les admirons et nous vous glorifions de cette vocation qui fut la vôtre, de cette tâche que vous avez si bien remplie, vous empressant à servir, aimer, entourer de mille sollicitudes Marie et Jésus. Vous êtes le protecteur, le patron, le chef de l’Église, comme vous fûtes le chef et le père attentif de la Sainte Famille de Nazareth.

Aussi, nous vous adjurons d’avoir pitié de la Sainte Église que vous ne pouvez laisser en cet état, que vous devez secourir par votre intercession toute-puissante, afin qu’elle restaure la foi, l’espérance, la charité et qu’elle rende aux sacrements toute leur autorité. Qu’elle rétablisse la discipline afin que les âmes se convertissent, que les vocations fleurissent et que tous progressent dans la sainteté.

Vous, si vigilant dans la défense de l’Enfant-Jésus et de la Vierge Marie, comment ne le seriez-vous pas au sein de l’Église, prolongement de la Sainte Famille de Nazareth, et comment ne seriez-vous pas tout-puissant sur le Cœur de Marie, votre fidèle Épouse ?

Souvenez-vous qu’à Fatima, vous avez béni le monde, manifestant ainsi la puissance que le Ciel vous donnait pour ces temps d’apostasie que nous vivons.

Cœur très pur, très généreux et tout-puissant de saint Joseph, vous dont l’obéissance aux ordres du Ciel fut toujours parfaite, triomphez du cœur du pape François, nous vous en supplions, afin qu’il se soumette aux demandes de notre Mère et Reine ! Qu’il lui consacre la Russie et établisse dans le monde la dévotion à son Cœur Immaculé.

Par votre intercession, l’Église, revenue de ses erreurs, retrouvera son antique splendeur. Elle mènera les âmes au Cœur Immaculé de Marie, notre refuge et le chemin qui nous conduira jusqu’à Dieu.

Ainsi soit-il.